Quel bien commun à l’heure de la montée des nationalismes ?

Commander

Le déplacement de personnes en tant que réfugiés est un signe frappant du désordre mondial de notre époque.
Les nationalismes croissants d’aujourd’hui montrent que les nations et les peuples se replient sur eux-mêmes dans de nombreuses régions du monde, au risque même de mettre en danger le bien-être des autres.
Comment trouver des moyens de remplacer les sentiments nationalistes d’exclusion qui se développent aujourd’hui par un engagement accru en faveur du bien commun transnational et mondial ?

David HOLLENBACH, s.j., professeur titulaire de la chaire Pedro Arrupe de l’Université de Georgetown (Washington, DC).
Son enseignement et son domaine de recherches abordent la question des droits humains, celle des réfugiés, sur les plans religieux et éthique, et celle de la religion dans la vie politique.

Auteur de Bien commun et éthique chrétienne, Éditions Facultés jésuites de Paris, 2018.

Textes issus de la conférence du 5 mars 2019 avec David Hollenbach et Gaël Giraud.