Evangile selon Jean

Commander

Fruit de quarante ans d’études bibliques, en particulier sur le corpus johannique – évangile, lettres et Apocalypse –, ce livre interprète l’Évangile selon Jean pas à pas en arpentant comme lui l’Ancien Testament pour y laisser poindre la lumière du Christ. « Au commencement, il y a la Parole » (Jn 1,1). Après les premières rencontres en terre de Judée et de Galilée, la Samarie sert de porche d’entrée au plus vif des aveux et des malentendus entre homme et femme, d’avancées et de reculs incessants. Au terme, l’Amour culmine dans l’incompréhension et la trahison des plus proches. Comment Jésus peut-il être lâché par celui qu’il a placé à la tête de sa communauté ? Le corps des Écritures sert de support à une promesse de vie au creux d’infidélités à laquelle peut seule résister la miséricorde du Père créateur.
L’évangile johannique, c’est d’abord un chef-d’oeuvre littéraire à même l’humain pénétré d’infinie compassion. Par ses « signes » et ses dialogues, ses monologues et ses altercations, Jésus suscite la foi en sa personne; il récolte souvent le contraire du but visé. Un procès mortifère lui est très vite intenté. Fixée à Jérusalem, la Parole d’origine ne peut qu’« aimer jusqu’à achèvement » (Jn 13,1). L’Histoire biblique est déjà pétrie d’une telle humanité: celle de Jésus,
de son entourage, de ses disciples, victimes – victorieuses pourtant – du Mal, l’unique Ennemi à combattre. L’Évangile de la chair du Verbe dit le triomphe pétri d’humilité de l’Amour sur le Diviseur, l’Accusateur, le Chef de ce monde, le Fils de la Perdition, le Mauvais.
Nous ne connaîtrons jamais le nom de l’auteur, pas plus que celui de « la mère de Jésus ». C’est qu’en eux chacun de nous est invité à découvrir sa vocation.

Yves Simoens, s.j., enseigne l’Écriture Sainte aux facultés jésuites de Paris (Centre Sèvres) et donne un cours sur l’évangile selon Jean à l’Institut Biblique Pontifical de Rome. Il a publié notamment La gloire d’aimer, Structures stylistiques et interprétatives dans le Discours de la Cène (Jn 13-17), Rome, 1981 ; Selon Jean, 3 volumes ; Bruxelles, 20052 ; Le corps souffrant, De l’un à l’autre Testament, Paris, 2006 ; en collaboration : Les Versets douloureux. Bible, Évangile et Coran entre conflit et dialogue, Bruxelles, 2007 ; Croire pour aimer. Les trois Lettres de Jean, Paris, 2011 ; Le Cantique des Cantiques.
Livre de la plénitude, Paris, 20122 ; Apocalypse de Jean, Apocalypse de Jésus Christ, 2 volumes, 20142 ; Homme et Femme, De la Genèse à l’Apocalypse, Paris, 2014.

Editions Facultés jésuites de Paris, septembre 2016

Avec l'(es) enseignant(e)(s) suivant(e)(s) :

Yves SIMOENS

Licence et doctorat en sciences bibliques à l’Institut Biblique de Rome de 1974 à 1979.
Enseignement du Nouveau et de l’Ancien Testament à l’Institut d’Études Théologiques de Bruxelles de 1979à 1981, interrompu par la dernière année de formation, puis de 1982 à 1993 ; profession religieuse en 1983.

Voir son profil