Un nouveau master en théologie patristique

Le Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris comprend un département d’Etudes patristiques, qui propose divers enseignements sur la littérature chrétienne de l’Antiquité et permet à des étudiants d’acquérir des compétences spécifiques dans ce domaine. S’inscrivant dans l’héritage des travaux menés au siècle dernier par des patrologues jésuites comme Henri de Lubac, Jean Daniélou, Hugo Rahner ou Aloys Grillmeier, ce Département s’efforce d’allier une connaissance sérieuse des textes anciens à une réflexion de fond sur la portée philosophique et théologique de ces textes. Il bénéficie, grâce à la Bibliothèque du Centre Sèvres, d’un nombre important de livres et périodiques sur le christianisme ancien.

 

Il est possible de préparer un master de théologie patristique (ou licence canonique) dans le cadre du deuxième cycle du Centre Sèvres.

Le programme de ce master suppose deux années d’études à temps plein (ou son équivalent), durant lesquelles les étudiants suivent un ensemble de cours et séminaires spécialisés sous la direction de professeurs reconnus pour leur autorité en ce domaine. L’ensemble du parcours effectué doit permettre de vérifier, au terme :

 

 

–          la culture générale que l’étudiant a acquise en matière patristique ;

–          son aptitude à expliquer et commenter des textes patristiques ;

–          sa capacité à rendre compte personnellement de leurs enjeux théologiques.

 

Le programme d’un étudiant comprend la rédaction d’un mémoire en théologie patristique, la participation à des séminaires et à des ateliers de patristique, l’inscription à des cours de patristique ainsi qu’à des cours langues anciennes. Les enseignements de patristique doivent représenter 75% des crédits ; le reste du programme inclut un séminaire et des ateliers destinés à enrichir la culture théologique de l’étudiant, lui permettant de relier ses études patristiques aux autres champs de la théologie.

 

L’équipe des professeurs chargés de ce master est composée d’Isabelle Bochet, sfx, et de Michel Fédou, sj, eux-mêmes aidés par d’autres enseignants.

 

Le Centre Sèvres est en relation avec l’Institut des Sources Chrétiennes, avec lequel il a signé une convention. Il propose aussi un séminaire de recherche pour doctorants et chercheurs, en lien avec le Laboratoire d’Études sur les Monothéismes (CNRS).

 

Télécharger la plaquette de présentation