Trésors d’archives : une lettre au pape Pie VII signée de Napoléon

signature napoleon bibliotheque
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Personnage controversé, adulé, jalousé, Napoléon 1er a eu un impact déterminant dans l’histoire de la France, notamment dans ses relations avec le Vatican. A l’occasion du bicentenaire de la mort de l’empereur, le 5 mai 1821, la bibliothèque du Centre Sèvres met à l’honneur une lettre signée de sa main à l’attention du pape Pie VII. Datée du 25 janvier 1813, a été écrite le jour même du Concordat de Fontainebleau qui accorde notamment à l’Empereur le pouvoir de nommer tous les évêques et archevêques de l’Empire.

Tirée d’un recueil de 41 manuscrits, cet original est une pièce rare. Elle aurait été publiée, dans sa forme exacte, en 1899, dans la revue « Miscellanea Napoleonica », n°6, dans un article de Fraikin intitulé « Sept lettres inédites de Napoléon Ier ».  Une copie de cette lettre est également conservée aux Archives secrètes du Vatican, consultable dans leur édition de la correspondance de Napoléon.

Voir le document, en savoir plus

Dernières actualités

« Comme si le souci de la terre venait éclipser le retour à Dieu », colloque RSR – bilan

Mi-novembre dernier, les Recherches de Science Religieuse ont rejoint toutes celles et tous ceux qui partagent l’urgence des transformations qu’impose la crise écologique. Mais parler de « conversion écologique » va-t-il de soi…

Le Centre Sèvres recrute un(e) chargé(e) de mission digital learning (stage ou alternance)

Dans le contexte d’une réflexion sur la possibilité de proposer plus largement son savoir-faire d’enseignement à distance, le Centre Sèvres – Facultés Jésuites de Paris, cherche un chargé de mission digital learning. Le/la chargé.e de mission montera un dossier d’étude fourni pour alimenter la réflexion du comité de pilotage elearning auquel il participera. Stage de 3 à 6 mois ou contrat d’alternance envisageable.

Prix Ratzinger « Actualiser le message des pères de l’Eglise pour dire le cœur de la foi chrétienne », témoignage de Michel Fédou, sj

Aujourd’hui, jeudi 1er décembre à 11h, Michel Fédou se voit remettre le prix Ratzinger à Rome, en présence du pape François et du pape émérite Benoit XVI. Une distinction qui récompense l’oeuvre de toute une vie et sera célébrée lors d’une soirée débat « La théologie au service du peuple de Dieu » le mercredi 11 janvier, avec Mgr Ulrich, archevêque de Paris, et trois doctorants en théologie, au Centre Sèvres.