« Qu’est-ce que bien vivre ? » : un nouveau Médiasevres vient de paraître

« Qu’est-ce que bien vivre ? » : un nouveau Médiasevres vient de paraître
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Qu’est-ce qMediasevres Qu'est ce que bien vivreue « bien vivre » ?
Penser le développement humain dans les lieux de travail, à partir de l’approche de la philosophe Martha C. Nussbaum
 
Sous la direction de Cécile RENOUARD
Avec Cécile EZVAN et Emanuele IULA
 
Télécharger le bon de commande
Commande en ligne

 
 
Entre « bien vivre » et « vie bonne », le choix des intervenants au colloque s’est porté sur le bien vivre, de façon à privilégier le verbe sur le substantif, l’agir en situation plutôt que l’état des lieux. Qu’estce qu’une vie orientée par le bien ? Qu’est ce que viser le bien dans les contextes où nous sommes appelés à exercer nos métiers ?
Poser la question du bien vivre dans les lieux de travail, c’est d’abord s’interroger sur le lien entre décisions individuelles et choix institutionnels.
Pour bien comprendre les enjeux de cette articulation, il faut se réinterroger constamment sur les fins, explicites ou implicites, que nous donnons à notre
agir.
L’anthropologie relationnelle de Martha C. Nussbaum a fourni le fil conducteur de ce questionnement. L’approche des capacités, la conception des émotions et de l’éducation proposées par la philosophe américaine ont donné des clefs importantes, d’une part, pour formuler une compréhension adéquate du problème, de l’autre, pour accompagner
l’agir dans des situations particulières. Plusieurs points de vue se sont exprimés pendant la journée, offrant la richesse d’un regard croisé entre plusieurs disciplines : philosophie, sociologie, éthique biomédicale, économie. Les expériences vécues et les terrains d’étude mobilisés par les intervenants ont permis d’ancrer la réflexion dans différents lieux de travail en France et à l’étranger : hôpital, entreprise, organisme de formation,
etc…
Le cahier est un recueil des Actes du colloque qui a eu lieu au Centre Sèvres, le 21 mai 2016.

Dernières actualités

Au service de l’Eglise et de la société

Dans notre monde en pleine mutation, le Centre Sèvres est plus que jamais relancé dans sa vocation fondamentale. Elle consiste à former des étudiants qui préparent des diplômes canoniques en philosophie et en théologie, ainsi qu’un large public d’auditeurs, qui désirent acquérir des repères pour penser et agir dans l’Église et le monde qui vient, dans l’esprit de la pédagogie ignatienne. Pour honorer sa mission, le Centre Sèvres présente au programme 2022-23 quelques 350 propositions ouvertes au public…

Tribune : « Les sciences humaines sont indispensables à la réflexion sur les abus, la liturgie ou la place des femmes »

Dans le contexte du synode, un collectif d’enseignants membres des facultés de théologie et de philosophie explique la pédagogie du Centre Sèvres pour former les acteurs de l’Église. Ils plaident pour l’intérêt de la pratique de la disputatio et l’absolue nécessité de s’appuyer sur les sciences humaines.

« Humanisme et politique » : un diplôme universitaire au service de l’intérêt général

Lancé il y a un an, le parcours «Humanisme et politique» a fait ses preuves. Après une première promotion d’une quarantaine d’étudiants, le cycle a obtenu le statut de « diplôme universitaire ». Fruit d’une coopération originale entre le cercle Esprit civique, le Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris, l’Université catholique de Lille et le Campus de la Transition, il revisite les fondements théoriques et pratiques de la vie politique pour (re)fonder l’engagement au service de l’intérêt général.