18ème Prix Siloë-Pèlerin décerné au père Bernard Sesboüé

 

photo 1Enseignant émérite au Centre Sèvres, grand théologien contemporain, le père Bernard Sesboüe s’est vu décerner le 18e prix Siloë-Pèlerin pour son livre, véritable essai d’anthropologie christologique, « L’HOMME MERVEILLE DE DIEU » paru aux éditions Salvator.

 

La remise du Prix a eu lieu lundi 16 novembre au Centre Sèvres, en présence des représentants des éditions Salvator, du Pélerin et des éditions Siloë.

 

Présentation de son livre en vidéo

 

Livre Bernard SesboüeJamais peut-être au cours de l’histoire, il n’y a eu autant de visions différentes de l’homme. Sciences, philosophies, idéologies, religions, toutes ces « anthropologies diverses » se disputent le droit de définir son identité. Et aujourd’hui, avec l’émergence du transhumanisme ou des théories du genre, des progrès scientifiques ou techniques, son être même apparaît grandement menacé.

Si l’on en croit la foi chrétienne, pourtant, l’homme est bien cette « merveille de Dieu » digne d’une attention inestimable, à l’image de celle que lui porte son Créateur. Quel peut être alors le sens d’une « anthropologie » qui s’appuie sur cette foi chrétienne justement ?

Ces pages vont donc traiter du rapport de l’homme à Dieu, du rapport fondé dans l’acte de création, mais aussi dans le don de la grâce. Ce traité sera donc aussi un traité de la mission du Saint-Esprit dans l’homme et dans le monde : mission intérieure et invisible qui s’articule avec la mission visible et extérieure accomplie dans l’histoire par le Fils, Verbe incarné. Ces deux missions ne sont pas séparables : le Christ agit en nous par son Esprit ; l’Esprit nous ouvre de l’intérieur à l’accueil du message du Christ. Il fait de nous des fils dans le Fils pour nous conduire au Père. L’homme est ainsi resitué dans une vision trinitaire. Ce traité aborde également la théologie de l’expérience spirituelle.