Tocqueville : craintes et espérances face à la démocratie
Alexis de Tocqueville
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Alors que la « fatigue démocratique » et la défiance à l’égard des institutions républicaines semblent gagner l’Europe, il importe de revenir aux sources de notre pensée politique, en interrogeant un philosophe, qui connaît un regain d’intérêt, peut-être parce qu’il a su concilier l’idéal antique et l’esprit moderne.
Dans cette perspective, le séminaire se propose d’entreprendre une lecture approfondie de La démocratie en Amérique (1835 et 1840).
En s’attachant à la visée politique de Tocqueville, quatre fils conducteurs seront privilégiés : l’articulation de la liberté politique et de l’égalité démocratique, l’importance des lois et des mœurs, l’insistance sur l’unité du genre humain, et le danger réel que représentent le « despotisme légal » et la « tyrannie de l’opinion ». Les rapports entre religion et politique feront également l’objet d’une attention toute particulière.
L’enjeu, au XIXe siècle comme aujourd’hui, n’est-il pas le même ? « Le passé n’éclairant plus l’avenir, l’esprit marche dans les ténèbres […] ; mais, dans ses vastes limites, l’homme est puissant et libre ; ainsi des peuples […] ; (et) il dépend des nations que l’égalité les conduise à la servitude ou à la liberté, aux lumières ou à la barbarie, à la prospérité ou aux misères ».

Date de début :
mercredi 6 octobre 2021
Date de fin :
mercredi 19 janvier 2022
Horaires :
Mercredi de 9h45 à 12h
Durée :
26 heure(s)
Tarif :
267 €
Ouvert sur autorisation
Cursus : 
1er cycle
ECTS :
8

Avec ces enseignant(e)s :

Date de début :
mercredi 6 octobre 2021
Date de fin :
mercredi 19 janvier 2022
Horaires :
Mercredi de 9h45 à 12h
Durée :
26 heure(s)
Tarif :
267 €
Ouvert sur autorisation
Cursus : 
1er cycle
ECTS :
8