Pour des raisons indépendantes de notre volonté, cet événement a dû être annulé. Nous vous remercions de votre compréhension. Mais ces événements à venir pourraient aussi vous intéresser :
Aucun événement trouvé

« Témoignage avant toute théologie » : Autrement qu’être ou au-delà de l’essence d’Emmanuel Levinas
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

L’oeuvre d’Emmanuel Levinas est tout entière portée par une intuition qui l’a guidé depuis ses premières recherches : deux orientations fondamentales s’offrent à la pensée humaine et il faut choisir. La tradition occidentale a privilégié les philosophies de l’être, en quête de vérité, guettant le dévoilement des secrets de l’univers, intégrant tout savoir dans la synthèse – ou la totalité – d’une raison universelle, mais impersonnelle. Levinas lui-même opte pour une autre voie, sensible à l’irruption d’autrui qui réclame la justice, et développe une pensée de l’autrement qu’être, bouleversant les prétentions du sujet autonome et s’ouvrant à la révélation de l’Infini au sein même de l’intrigue éthique.
Cette intuition de base a trouvé son expression la plus aboutie dans Autrement qu’être ou au-delà de l’essence (1974), ouvrage que son auteur lui-même considérait comme son livre le plus important et que nous nous proposons de travailler dans
ce séminaire. Levinas y expose les points essentiels de sa pensée : l’opposition entre essence et désintéressement ; une phénoménologie de la sensibilité et de la proximité (en dialogue étroit avec Husserl), aboutissant à une conscience de la vulnérabilité ; une éthique de la responsabilité qui peut aller jusqu’au mourir à la place de l’autre ; une philosophie du langage qui retrouve le Dire précédant tout dit. La dernière partie se risque à évoquer la Gloire de l’infini : l’énigme de Dieu, respecté
dans sa transcendance nommée illéité, proche là où le moi se laisse arracher à son quant-à-soi et assume une responsabilité pour autrui. C’est dans l’humble service des hommes qu’il y aurait selon Levinas une manière de témoigner de Dieu, « avant toute théologie » (p. 190). L’ouvrage, dédié à la mémoire des victimes du nazisme, propose ainsi, après Auschwitz, une nouvelle manière d’énoncer Dieu.
Chaque séance sera consacrée à l’étude d’une séquence du livre, qui sera traité dans son entièreté afin que nous puissions, au terme du parcours, interroger la méthode – la voie – proprement lévinassienne et en apprécier les enjeux anthropologiques,
philosophiques et théologiques.

Bibliographie
E. Levinas, Autrement qu’être ou au-delà de l’essence, Le Livre de Poche, collection Biblio-Essais.

ANNULÉ
Date de début :
lundi 1 février 2021
Date de fin :
lundi 31 mai 2021
Horaires :
Lundi de 9h30 à 12h
Durée :
32,5 heure(s)
Tarif :
326 €
Statut :
Annulé
Cursus : 
2e cycle

Avec ces enseignant(e)s :

Événement(s) du même enseignant

Cours
Introduction à la phénoménologie : Husserl et sa postérité
Soucieux d’éviter les écueils de l’objectivisme des sciences positives et le subjectivisme de la psychologie, Edmund Husserl (1859-1938) ...
Séminaire
Les dieux grecs et leur histoire
Les dieux grecs sont encore très présents dans le langage courant, fût-ce sous leur nom latin : Jupiter, Vénus, Bacchus, qui n’aurait jam...
Date de début :
lundi 1 février 2021
Date de fin :
lundi 31 mai 2021
Horaires :
Lundi de 9h30 à 12h
Durée :
32,5 heure(s)
Tarif :
326 €
Statut :
Annulé
Cursus : 
2e cycle
ANNULÉ