Pour des raisons indépendantes de notre volonté, cet événement a dû être annulé. Nous vous remercions de votre compréhension.

Repenser une église missionnaire
eglise missionaire
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Le Concile Vatican II a invité l’Eglise à entrer dans une nouvelle perspective de la mission, non seulement à cause de la transformation profonde de la société ; de la conscience que l’Eglise a d’elle-même ; de la nouvelle compréhension de l’histoire du salut et de la Révélation – éléments qui ont apporté un changement important dans le paradigme de la mission. Dans Ad gentes, les buts missionnaires du paradigme antécédent – la conversion et l’implantation de l’Eglise – se trouvent combinés de façon complexe à de nouvelles données – témoignage, adaptation, dialogue, et service. Or, à l’heure actuelle, alors que nous faisons face à la crise pandémique et à la crise écologique qui menacent la survie de l’humanité entière, il nous convient de repenser une Eglise missionnaire en réponse à l’appel de ce monde.

Nous travaillerons d’abord quelques paradigmes de la mission qui se trouvent dans l’histoire du christianisme,  en essayant de dégager l’évolution des concepts de la mission en étroit rapport à la théologie du salut et à l’ecclésiologie. Ensuite nous nous arrêterons à l’époque conciliaire et à celle de l’incertitude de la mission, avec les exigences de dialogue, d’annonce, d’inculturation, et de libération, en posant les questions suivantes : Quels sont les objectifs de la mission ? Comment penser le rapport ‘annonce et dialogue’ et l’exigence du dialogue dans notre monde d’aujourd’hui ? Enfin avec de nombreux renouvellements proposés par le Pape François, nous nous attèlerons à chercher une nouvelle perspective pour une Eglise missionnaire afin de répondre à l’appel du monde.

Bibliographie

  1. Moignt, Dieu qui vient à l’homme 2, De l’apparition à la naissance de Dieu, 2007, Cerf

Cl. Geffré, De Babel à Pentecôte. Essai de théologie interreligieuse, Cerf, Cogitatio Fidei n. 247, Paris, 2006

  1. Tracy, « La désignation du présent », dans Concilium, 227, 1990
ANNULÉ
Date de début :
mercredi 13 octobre 2021
Date de fin :
mercredi 24 novembre 2021
Horaires :
Mercredi de 14h30 à 16h30
Durée :
12 heure(s)
Tarif :
129 €
Statut :
Annulé
Cursus : 
1er cycle
ECTS :
2

Avec ces enseignant(e)s :

Date de début :
mercredi 13 octobre 2021
Date de fin :
mercredi 24 novembre 2021
Horaires :
Mercredi de 14h30 à 16h30
Durée :
12 heure(s)
Tarif :
129 €
Statut :
Annulé
Cursus : 
1er cycle
ANNULÉ
ECTS :
2