Prendre des risques individuels et collectifs : défis éthiques sociaux, biomédicaux, économiques et politiques
risque individuel ou collectif
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

S’il n’est pas de vie sans risques, comment la réflexion éthique prend-elle en compte les risques et les aspirations actuelles à les diminuer toujours plus ? Quelles voies tracer entre le danger de paralyser l’action et les menaces d’atteinte à des principes éthiques fondamentaux ? Les engagements personnels (développer une relation, donner la vie, choisir les modes de consommation, accepter un traitement ou une opération, soigner, etc.) ou collectifs (contribuer à la sécurité sociale, développer les tests génétiques, diminuer les souffrances, autoriser un médicament ou un vaccin, réduire les dommages à l’environnement, restreindre des libertés publiques au nom de la sécurité, etc.) supposent l’affrontement à l’incertitude et à des risques plus ou moins évalués, décidés, assumés. La journée d’études sera consacrée à une réflexion éthique fondamentale sur le risque, notamment le principe de précaution, et à des analyses éthiques sectorielles dans les champs sociaux, biomédicaux, économiques et politiques.

Date de début :
vendredi 25 mars 2022
Date de fin :
vendredi 25 mars 2022
Horaires :
vendredi de 9h30 à 17h30
Durée :
6 heure(s)
Tarif :
25 €
Ouvert à tous sur inscription
Cursus : 
1er cycle
ECTS :
1

Avec ces enseignant(e)s :

Événement(s) du même domaine

Conférence
Prendre soin : au-delà de la compétence, une attitude humaine
Les nouvelles figures du soin (cf. Esprit, 2006/1), mises en valeur notamment à partir de l’éthique du care, font apparaître une attitude...
Journée d'études
Lutter contre les souffrances, jusqu’où ? Un impératif, des limites, des questions éthiques
Malgré les progrès réalisés, il reste beaucoup à faire dans le soulagement de la douleur et l’apaisement des souffrances. La médecine ne ...
Journée d'études
Les relations hommes-femmes dans le monde médical : Quelles évolutions ? Quelles influences sur les pratiques médicales et soignantes ?
En 1875, Madeleine Brès est la première femme française à passer un doctorat de médecine. La même année, dans son ouvrage La femme-médeci...
Date de début :
vendredi 25 mars 2022
Date de fin :
vendredi 25 mars 2022
Horaires :
vendredi de 9h30 à 17h30
Durée :
6 heure(s)
Tarif :
25 €
Ouvert à tous sur inscription
Cursus : 
1er cycle
ECTS :
1