Pour la transition écologique et sociale : de la révolution intérieure à l’engagement
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Les signaux de la dégradation irréversible des écosystèmes et du climat se multiplient ; les émissions de gaz à effet de serre continuent à augmenter à l’échelle mondiale alors qu’il faudrait les réduire drastiquement pour espérer s’approcher des objectifs fixés par l’accord de Paris en 2015. L’urgence écologique est aussi sociale, elle concerne l’aggravation de la situation des plus vulnérables, aujourd’hui et demain.
Pour changer de cap et dessiner les chemins d’une prospérité sans croissance, la rationalité techno-scientifique est nécessaire et insuffisante. La session se propose d’approfondir les racines anthropologiques et culturelles des maux actuels et de puiser à des sources spirituelles pour favoriser un discernement personnel et collectif sur les attitudes, les processus et les actions en vue d’une sobriété heureuse et solidaire.
La session se déroulera en immersion à Forges (77), lieu d’ancrage du Campus de la Transition, plate-forme de formation, de recherche et d’expérimentation autour de questions relatives à l’écologie intégrale. Il s’agira de vivre ensemble une expérience de ‘mise en transition’, dans cet éco-lieu.
Bibliographie :
Pape François, Encyclique Laudato si’, 2015.
Dominique Bourg, Pour une nouvelle terre, DDB, 2018.
Michel-Maxime Egger, Soigner l’esprit, guérir la Terre. Introduction à l’éco-psychologie, Labor et Fides, 2016.
Michel-Maxime Egger, La Terre comme soi-même. Repères pour une écospiritualité, Labor et Fides, 2013.
Cécile Renouard, Ecologie et vie spirituelle, Etudes, juillet 2016.

Date de début : 27 janvier, 2020
Date de fin : 30 janvier, 2020
Horaires : Lundi à 10h au jeudi 14h
Nombre d'heures : 18

Avec ces enseignant(e)s :

Date de début :
lundi 27 janvier 2020
Date de fin :
jeudi 30 janvier 2020
Horaires :
Lundi à 10h au jeudi 14h
Durée :
18 heure(s)