Cet événement est passé. Mais ces événements à venir pourraient aussi vous intéresser :

Le monde, l’homme et Dieu au prisme des sciences
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

La science moderne a profondément modifié notre relation au monde, nos représentations de l’humain et du divin. Dans une première partie introductive, le séminaire examinera les manières de penser aujourd’hui l’articulation entre sciences, philosophie et théologie à travers les approches ouvertes par Ian Barbour et Jean Ladrière. Une deuxième partie sera consacrée à l’étude de trois moments historiques significatifs : la constitution de la physique mathématique de Descartes à Newton, l’émergence de la biologie évolutive de Lamarck à Darwin, le développement de la perspective écologique de Vernadsky (biosphère) à Lovelock (hypothèse Gaïa). L’enjeu sera d’éclairer les manières dont sciences, philosophie et théologie se sont mutuellement interpellés dans ces différentes occasions et d’indiquer quelques fruits produits et problèmes subsistants. Une troisième partie reprendra plus systématiquement quelques points « brûlants » pour aujourd’hui : l’âme humaine et ses représentations, l’être humain parmi les animaux, l’action divine dans le monde technoscientifique et le souci de la nature à l’ère de l’anthropocène.
Certains textes étudiés pourront être en anglais.

Bibliographie introductive :
Ian Barbour, Religion and Science – Historical and Contemporary Issues, 1997.
Jean Ladrière, L’articulation du sens – Discours scientifique et parole de foi, 1970.
Dominique Lambert, Science et théologie – Les figures d’un dialogue, 1999.

PASSÉ
Date de début :
mercredi 5 février 2020
Date de fin :
mercredi 20 mai 2020
Horaires :
Mercredi de 9h30 à 12h
Durée :
32,5 heure(s)
Tarif :
319 €

Avec ces enseignant(e)s :

PASSÉ
Date de début :
mercredi 5 février 2020
Date de fin :
mercredi 20 mai 2020
Horaires :
Mercredi de 9h30 à 12h
Durée :
32,5 heure(s)
Tarif :
319 €