Pour des raisons indépendantes de notre volonté, cet événement a dû être annulé. Nous vous remercions de votre compréhension. Mais ces événements à venir pourraient aussi vous intéresser :

L’art lettré à l’épreuve de la patrimonialisation en Chine
art lettré
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Le cours « L’art lettré à l’épreuve de la patrimonialisation en Chine » s’interrogera sur la contradiction entre les aspirations spirituelles, morales, philosophiques, d’un art traditionnel, celui des lettrés, et sa « patrimonialisation » contemporaine. En d’autres termes, sera posée la question de l’opposition entre spirituel et matériel dans le contexte chinois contemporain. Alors que l’art chinois traditionnel des lettrés a été vilipendé en Chine depuis le début du XXe siècle, il se voit aujourd’hui remis à l’honneur officiellement, en étant l’un des éléments clés du bureau du Patrimoine sous l’égide du ministère chinois de la Culture. Des musées d’art sont ouverts partout en Chine, les œuvres d’art lettré connaissent un succès sans précédent dans les salles de vente, des expositions d’art lettré sont organisées par les autorités chinoises partout dans les plus grands musées du monde, des biennales lui sont consacrées, etc. L’art lettré sert par conséquent de fer de lance au soft power chinois, c’est-à-dire à la propagande du Parti communiste chinois. Après une description de ce processus, le cours s’interrogera sur les raisons d’un tel phénomène et tentera de l’analyser en mettant en regard la pratique des artistes d’aujourd’hui et celle des lettrés du passé. Le cours sera accompagné de projections ; il n’exige aucune compétence particulière ni en chinois ni en art.
ANNULÉ
Date de début :
samedi 15 janvier 2022
Date de fin :
samedi 29 janvier 2022
Sauf samedi 22 janvier 2022
Horaires :
Samedi de 9h30 à 12h30
Durée :
6 heure(s)
Tarif :
69 €
Statut :
Annulé
Ouvert à tous sur inscription
ECTS :
1

Avec ces enseignant(e)s :

Événement(s) du même domaine

Cours
Introduction au plus grand penseur du bouddhisme médiéval : Zhiyi
Ce cours portera sur Zhiyi (538-597) qui, en tant que fondateur de l’école bouddhique Tiantai – école la plus populaire en Chine et au Japon – , est peut-être le moine le plus influent de l’histoire du bouddhisme en Extrême-Orient. Xiaoming Hou commentera les traductions françaises et anglaises de ses textes portant sur la pratique de la méditation, textes qui seront mis à la disposition des auditeurs.
Colloque
Le pluralisme religieux en Chine face à l’affirmation du rôle de l’État
Tour d’horizon des pratiques et politiques religieuses en Chine. Comment l’Etat fait-il de l’identité chinoise une instance supérieure aux religions ? Peut-on repérer un traitement différencié selon les traditions ? Comment les communautés religieuses s’adaptent-elles, entre contrainte et opportunité ? Comment se développe l’interaction avec une diaspora elle-même très diverse ?
Cours
Histoire des religions en Chine : des Song à l’empire tardif (960-1911)
Le but de ce cours, qui s’échelonnera sur deux ans, est de suivre l’évolution des religions chinoises à travers l’histoire et d’en faire ...
Date de début :
samedi 15 janvier 2022
Date de fin :
samedi 29 janvier 2022
Sauf samedi 22 janvier 2022
Horaires :
Samedi de 9h30 à 12h30
Durée :
6 heure(s)
Tarif :
69 €
Ouvert à tous sur inscription
Statut :
Annulé
ANNULÉ
ECTS :
1