Introduction à la “théologie politique”. Dieu, mystère du lien social ?
gael giraud prez cours 2020 miniature
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
En raison des nouvelles mesures sanitaires mises en œuvre à Paris, ce cours sera donné en distanciel depuis Zoom ou Moodle. Les modalités seront précisées directement aux personnes inscrites. Présentation Les débats autour de la “théologie politique” témoignent d’une même interrogation : pourquoi et comment une foi partagée en l’action de l’Esprit dans nos relations sociales possède-t-elle des implications politiques ? Une forme de vie évangélique a-t-elle des implications politiques et, si oui, lesquelles ? Avec en ligne de mire la thèse défendue par le philosophe Claude Lefort d’une “permanence du théologico-politique”, nous visiterons quelques unes des grandes étapes de l’histoire des théologies politiques chrétiennes : de l’Epître aux Romains jusqu’aux prises de position de Gustavo Guttiérez, en passant par Augustin, Thomas d’Aquin, Occam, Bonhoeffer, Fessard… sans oublier quelques documents du Magistère. Au terme de ce parcours historique, notre ambition sera de comprendre les enjeux de la célèbre controverse qui opposa Erik Peterson au juriste Carl Schmitt, et qui constitue l’acte de lancement de la “théologie politique” contemporaine : les formes de vie inspirées par l’Evangile doivent-elles aller jusqu’à promouvoir un régime politique ‘idéal’ ? Le peuvent-elles ? Quelle y serait la place de l’Etat ? Ou bien la foi trinitaire rend-elle vaine la question elle-même ? Du 3 novembre au 15 décembre, le mardi, 19h30-21h30 Bibliographie : 
  • AUGUSTIN, La Cité de Dieu, trad. fr. G. Combès, BA 33-37, DDB, 1959.
  • Thomas d’AQUIN, Somme théologique, trad. fr., A. Raulin, et al. Paris, Cerf, 1984.
  • Guillaume d’OCCAM, Court Traité du pouvoir tyrannique, trad. fr. J.-F. Spitz, Paris, PUF. y Erik PETERSON, Le monothéisme: un problème politique, trad. fr. A.-S. Astrup, Paris, Bayard,2007.
  • Carl SCHMITT, Théologie politique (1922, 1969), trad. fr. J.-L. Schlegel, Paris, Gallimard, 1988.
  • Dietrich BONHOEFFER, Résistance et soumission: lettres et notes de captivité, Labor et Fides, Genève, 2006.
  • GASTON FESSARD, Autorité et Bien commun: Aux fondements de la société, Ad Solem, 2015.
  • GUSTAVO GUTIÉRREZ, Théologie de la libération, Lumen Vitae, Bruxelles, 1974.
  • CLAUDE LEFORT “Permanence du théologico-politique ?” in Essais sur le politique, XIXe - XXe siècles, Paris, Ed. du Seuil, pp. 364 sq., 2001.
  • PAPE FRANCOIS, Une bonne politique pour une bonne paix, Salvator, 2019.
  • CHRISTOPH THEOBALD, “La Foi trinitaire des chrétiens et l’énigme du lien social : contribution au débat sur la `théologie politique’ ” in Le Christianisme comme style. Une manière de faire de la théologie en postmodernité Tome 1, CF 260, Paris, Ed. du Cerf, partie IV, chap. 2, 2007.
Date de début :
mardi 3 novembre 2020
Date de fin :
mardi 15 décembre 2020
Horaires :
Mardi de 19h30 à 21h30
Durée :
14 heure(s)
Tarif :
146 €

Avec ces enseignant(e)s :

Événement(s) du même domaine

Conférence
Mardis d’éthique publique
Le premier mardi de chaque mois, rencontre avec deux ou trois invités, experts dans leurs domaines, destinée à nourrir la réflexion sur des sujets suggérés par l’actualité. Les interventions de ces personnalités reconnues sont suivies d’un temps d’échanges et de débats avec le public.
Date de début :
mardi 3 novembre 2020
Date de fin :
mardi 15 décembre 2020
Horaires :
Mardi de 19h30 à 21h30
Durée :
14 heure(s)
Tarif :
146 €

A voir aussi