Fondements et ressources théologiques pour la bioéthique. Un projet pour la personne en société.
2020-2021 Fondements et ressources théologiques pour la bioéthique. Un projet pour la personne en société- B Saintot-centre sevres
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
A l’occasion des révisions des lois relatives à la bioéthique ou de décisions personnelles importantes, les questions de bioéthique sont l’occasion de confrontations de valeurs, de conceptions différentes de la vie et de la mort, de références anthropologiques, de projets de société. La pandémie du Covid-19 a aussi contribué à mettre en lumière des convergences relatives à l’éthique du soin. Participant aux débats démocratiques, les chrétiens proposent leur conception de la vie bonne, leurs valeurs fondamentales, leurs traditions d’hospitalité et d’argumentation morale, leur créativité sociale, leurs capacités à accueillir toute personne quels que soient son état de santé ou son handicap. Le parcours de théologie morale sera unifié par une conception du développement intégral de la personne, qui a été introduite comme référence par Pie XII et Paul VI. Il permettra d’éclairer les décisions personnelles en conscience (début de vie, fin de vie, greffe, etc.) par les textes fondamentaux de l’Eglise, et de participer à la réflexion et à l’action collectives en tenant compte des évolutions techniques et juridiques. Il abordera successivement :
  • Situation et rôle de la théologie en bioéthique.
  • Sources de la vie éthique et de l’argumentation éthique : a) Pratiques chrétiennes et rapport à l’Ecriture et la Tradition b) Les grandes références de l’anthropologie biblique et de la théologie morale catholique.
  • L’unification de la bioéthique catholique par une conception du développement intégral de la personne : a) La personne créée à l’image de Dieu et l’œuvre de la ressemblance b) L’alliance entre l’homme et la femme et la genèse de la personne c) La personne menacée par la maladie et la mort.
  • Pertinence et difficultés du recours à la « loi naturelle » en bioéthique. Le rapport foi et raison et l’argumentation dans le débat démocratique.
  • La reprise des questions de bioéthique en fonction des défis posés par l’écologie et les pandémies.
  • La personne engagée dans ses choix personnels et socio-politiques : décision en conscience et engagement citoyen.
A chaque séance, un support détaillé de cours comprenant également une bibliographie spécifique sera distribué. L’expérience et les questions des participants seront valorisées. Le cours ne suppose pas de connaissances préalables.   Bibliographie liminaire Niessen Françoise et Dinechin Olivier de, Repères chrétiens en bioéthique : La vie humaine, du début à la fin, Salvator, 2015, 506 p. Ornellas Pierre et allii, Bioéthique : propos pour un dialogue, Paris, Desclée de Brouwer, 2009, 153 p.
Date de début :
mardi 13 octobre 2020
Date de fin :
mardi 15 décembre 2020
Horaires :
Mardi de 19h30 à 21h30
Durée :
18 heure(s)
Tarif :
184 €

Avec ces enseignant(e)s :

Événement(s) du même domaine

Conférence
Prendre soin : au-delà de la compétence, une attitude humaine
Les nouvelles figures du soin (cf. Esprit, 2006/1), mises en valeur notamment à partir de l’éthique du care, font apparaître une attitude...
Journée d'études
Lutter contre les souffrances, jusqu’où ? Un impératif, des limites, des questions éthiques
Malgré les progrès réalisés, il reste beaucoup à faire dans le soulagement de la douleur et l’apaisement des souffrances. La médecine ne ...
Journée d'études
Prendre des risques individuels et collectifs : défis éthiques sociaux, biomédicaux, économiques et politiques
S’il n’est pas de vie sans risques, comment la réflexion éthique prend-elle en compte les risques et les aspirations actuelles à les dimi...

Événement(s) du même enseignant

Cours
Méthodologie des études de cas en bioéthique
Confrontés à des décisions thérapeutiques graves et à des dilemmes éthiques, les équipes médicales, les comités d’éthique, et parfois les...
Journée d'études
Introduction à la problématique du « genre » : enjeux éducatifs, politiques et éthiques (Genre I)
Le terme « genre » est entré en 2016 dans le droit français. Il permet de vivre, penser, normer et instituer diversement la condition sex...
Journée d'études
Approfondissements de la problématique du « genre » (Genre II)
Après les premiers repères historiques et conceptuels (Genre I), ce second samedi sera consacré à des approfondissements thématiques : mé...
Journée d'études
Prendre des risques individuels et collectifs : défis éthiques sociaux, biomédicaux, économiques et politiques
S’il n’est pas de vie sans risques, comment la réflexion éthique prend-elle en compte les risques et les aspirations actuelles à les dimi...
Journée d'études
Les relations hommes-femmes dans le monde médical : Quelles évolutions ? Quelles influences sur les pratiques médicales et soignantes ?
En 1875, Madeleine Brès est la première femme française à passer un doctorat de médecine. La même année, dans son ouvrage La femme-médeci...
Journée d'études
La spiritualité dans le soin : enjeux d’une redécouverte
La prise en compte de la spiritualité dans le soin s’est développée depuis plusieurs années dans le cadre spécifiquement médical aux USA,...
Date de début :
mardi 13 octobre 2020
Date de fin :
mardi 15 décembre 2020
Horaires :
Mardi de 19h30 à 21h30
Durée :
18 heure(s)
Tarif :
184 €

A voir aussi