Cet événement est passé. Mais ces événements à venir pourraient aussi vous intéresser :
Aucun événement trouvé

Cours de christologie – Dieu qui se donne : Jésus-Christ
2019-2020 Christologie- Dieu qui se donne Jesus Christ-centresevres
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Comprendre, en christologie, ce n’est pas s’instruire seulement, mais vouloir vivre. En étudiant la pensée christologique qui se dit dans l’Écriture et dans la tradition ecclésiale, le cours y écoute l’annonce d’un Dieu créateur qui bénit sa création et s’y donne actuellement, lui pardonne et la sauve. La personne de Jésus de Nazareth est ce don, toujours désiré, de Dieu à l’histoire des hommes. La christologie élabore au long des siècles l’expression réfléchie de cela.

Quelle est l’approche du mystère du Christ dans les textes de la théologie contemporaine, et en particulier les textes du Concile Vatican II ? C’est de cette question que nous partirons, c’est elle qui nous permettra de mieux comprendre pourquoi l’Église, dès les premiers siècles a protégé sa foi des nombreuses simplifications réductrices qui se présentaient. « En lui demeure corporellement la plénitude de la divinité » (Col 2, 9) : les textes dogmatiques en christologie définissent la puissance de cette confession néotestamentaire et ses conséquences. La réflexion des Pères de l’Eglise étaie ce travail fondateur de la christologie.
Nous étudierons, ici, les catégories de la christologie des premiers conciles.
La vérité de Dieu est donnée en un homme, qui est sa présence dans l’histoire. Les récits des Évangiles non seulement l’attestent, mais indiquent la forme de cette existence de Fils et de frère qui est celle de Jésus. De ces récits, nous comprenons l’être relationnel de Jésus-Christ se recevant du Père dans l’Esprit, jusqu’en sa mort et en sa résurrection – il donne aux hommes son Esprit vivifiant et la bénédiction de Dieu sur le monde. Ce sera, selon la christologie narrative, un approfondissement de christologie trinitaire.

En dernier lieu, nous retrouverons les XX et XXIème siècles qui ont vu la christologie intégrer à la réflexion des formes d’intelligence existentielles, et ainsi se renouveler. Le cours présentera, alors, les motifs et les enjeux des christologies contemporaines.

Bibliographie

• GESCHÉ, Adolphe, Dieu pour penser, VI, Le Christ, Paris, Cerf, 2001.
• KASPER, Walter, Jésus le Christ, Paris, Cerf, 1976 (2010).
• MOINGT, Joseph, L’homme qui venait de Dieu, Paris, Cerf, 1993.
• RAHNER, Karl, Traité fondamental de la foi, , sixième étape, Paris, Cerf, 2011.
• SESBOÜÉ, Bernard (dir.), Histoire des dogmes 1, Le Dieu du Salut, Paris, Desclée, 1994.
• THEOBALD, Christoph, Selon l’Esprit de sainteté, Paris, Cerf, 2015 (ch. X à XIII).

Comprendre, en christologie, ce n’est pas s’instruire seulement, mais vouloir vivre. En étudiant la pensée christologique qui se dit dans l’Écriture et dans la tradition ecclésiale, le cours y écoute l’annonce d’un Dieu créateur qui bénit sa création et s’y donne actuellement, lui pardonne et la sauve. La personne de Jésus de Nazareth est ce don, toujours désiré, de Dieu à l’histoire des hommes. La christologie élabore au long des siècles l’expression réfléchie de cela. Quelle est l’approche du mystère du Christ dans les textes de la théologie contemporaine, et en particulier les textes du Concile Vatican II ? C’est de cette question que nous partirons, c’est elle qui nous permettra de mieux comprendre pourquoi l’Église, dès les premiers siècles a protégé sa foi des nombreuses simplifications réductrices qui se présentaient. « En lui demeure corporellement la plénitude de la divinité » (Col 2, 9) : les textes dogmatiques en christologie définissent la puissance de cette confession néotestamentaire et ses conséquences. La réflexion des Pères de l’Eglise étaie ce travail fondateur de la christologie.   https://youtu.be/-MoDi5tY5cg Nous étudierons, ici, les catégories de la christologie des premiers conciles. La vérité de Dieu est donnée en un homme, qui est sa présence dans l’histoire. Les récits des Évangiles non seulement l’attestent, mais indiquent la forme de cette existence de Fils et de frère qui est celle de Jésus. De ces récits, nous comprenons l’être relationnel de Jésus-Christ se recevant du Père dans l’Esprit, jusqu’en sa mort et en sa résurrection - il donne aux hommes son Esprit vivifiant et la bénédiction de Dieu sur le monde. Ce sera, selon la christologie narrative, un approfondissement de christologie trinitaire. En dernier lieu, nous retrouverons les XX et XXIème siècles qui ont vu la christologie intégrer à la réflexion des formes d’intelligence existentielles, et ainsi se renouveler. Le cours présentera, alors, les motifs et les enjeux des christologies contemporaines. Christologie_Dieu qui se donne_Jésus-Christ Bibliographie • GESCHÉ, Adolphe, Dieu pour penser, VI, Le Christ, Paris, Cerf, 2001. • KASPER, Walter, Jésus le Christ, Paris, Cerf, 1976 (2010). • MOINGT, Joseph, L’homme qui venait de Dieu, Paris, Cerf, 1993. • RAHNER, Karl, Traité fondamental de la foi, sixième étape, Paris, Cerf, 2011. • SESBOÜÉ, Bernard (dir.), Histoire des dogmes 1, Le Dieu du Salut, Paris, Desclée, 1994. • THEOBALD, Christoph, Selon l’Esprit de sainteté, Paris, Cerf, 2015 (ch. X à XIII).
PASSÉ
Date de début :
mardi 4 février 2020
Date de fin :
mardi 28 avril 2020
Horaires :
Mardi de 17h à 19h
Durée :
20 heure(s)
Tarif :
200 €

Avec ces enseignant(e)s :

Événement(s) du même enseignant

Cours
Christologie : Dieu qui se donne, Jésus-Christ
Comprendre, en christologie, ce n’est pas s’instruire seulement, mais vouloir vivre. En étudiant la pensée christologique qui se dit dans...
Conférence
S’initier à la théologie – Jésus est le Sauveur. Comment croire en cette affirmation et en faire l’expérience aujourd’hui ?
S’initier à la théologie : Jésus est-il toujours d’actualité ? En collaboration avec l’Église Saint-Ignace et La Maison Magis...
PASSÉ
Date de début :
mardi 4 février 2020
Date de fin :
mardi 28 avril 2020
Horaires :
Mardi de 17h à 19h
Durée :
20 heure(s)
Tarif :
200 €

A voir aussi