Contribution franciscaine à une écothéologie pour aujourd’hui
écothéologie
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

François d’Assise a été proclamé « patron céleste des écologistes » par Jean-Paul II en 1979. Selon le pape François, il est « l’exemple par excellence de la protection de ce qui est faible et d’une écologie intégrale, vécue avec joie et authenticité. » (Laudato Si’ §10).

Pourtant attention aux anachronismes. L’écologie n’est pas une préoccupation du monde du XIIIe siècle. En huit siècles, la figure du Poverello a toujours été l’objet de réinterprétations plus ou moins hasardeuses : François précurseur de la Réforme, premier militant marxiste, disciple avant-gardiste de Bakounine, égérie du mouvement hippie… Mais après tout, les premières bibliographies ne relèvent-elles, elles aussi, d’une certaine hospitalité interprétative de l’intuition du saint d’Assise, dont aucune époque ne saurait épuiser la richesse ?

Ce cours invitera donc à un dialogue entre l’expérience franciscaine et notre contexte contemporain pour en déceler les virtualités fécondes et approfondir notre conversion à l’Évangile qui nourrit notre conversion écologique.

Une thèse structurera cette présentation : la force de l’intuition de François d’Assise tient à son articulation de la clameur des pauvres et de la clameur de la terre : sans le baiser au lépreux, pas de Cantique du frère Soleil. « En lui, on voit jusqu’à quel point sont inséparables la préoccupation pour la nature, la justice envers les pauvres, l’engagement pour la société et la paix intérieure. » (Laudato Si’, §10)

Bibliographie :

  • Hélène et Jean Bastaire, Un nouveau franciscanisme. Les petits frères et les petites sœurs de la création, Paris, Parole et silence, 2005.
  • Leonardo Boff, François d’Assise. Force et tendresse. Une lecture à partir des pauvres, Paris, Le Cerf, 1986.
  • Leonardo Boff, La terre en devenir. Une nouvelle théologie de la libération, Paris, Albin Michel, 1994.
  • Ilia Delio, A Franciscan View of Creation: Learning to live in a Sacramental World, New York, St Bonaventure University, “The Franciscan Heritage Series. Volume two”, 2003.
  • Daniel P. Horan, All God’s Creatures. A Theology of Creation, New-York/London, Fortress Academic, 2020.
  • Michel Hubaut et Jean Bastaire, Approche franciscaine de l’écologie, Paris, Éd. franciscaines, 2007.
  • Martin Carbajo Nunez, Notre sœur mère Terre. Racines franciscaines de Laudato Si’, Paris, MédiasPaul, 2020.
  • Fabien Revol (dir.), Penser l’écologie dans la tradition catholique, Genève, Labor et Fides, coll. « Fondations écologiques », 2018.
Date de début :
vendredi 4 mars 2022
Date de fin :
vendredi 25 mars 2022
Horaires :
Vendredi de 14h30 à 16h30
Durée :
8 heure(s)
Tarif :
89 €
Statut :
Présentiel ou distanciel au choix à l'inscription
Ouvert à tous sur inscription
Cursus : 
1er cycle, LS
ECTS :
1

Avec ces enseignant(e)s :

Date de début :
vendredi 4 mars 2022
Date de fin :
vendredi 25 mars 2022
Horaires :
Vendredi de 14h30 à 16h30
Durée :
8 heure(s)
Tarif :
89 €
Ouvert à tous sur inscription
Statut :
Présentiel ou distanciel au choix à l'inscription
Cursus : 
1er cycle, LS
ECTS :
1