Chine plurielle : Les différentes vies du Guomindang (1911-2021)
1928 Ricci Chine mausolée Sun yat Sen Guomindang NRA_Generals_Northern_Expedition
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Chine plurielle : Les différentes vies du Guomindang (1911-2021)

Le Guomindang est la clé de la crise du détroit de Taiwan A l’heure où le détroit de Taiwan est le point le plus chaud au monde, la connaissance des liens historiques et politiques qui existent entre Pékin et Taipei est de la plus haute importance. Le Guomindang en est l’incarnation. La Chine continentale a été en effet  gouvernée par le Guomindang de 1911 à 1949, sous le nom de République de Chine. Ce gouvernement et son armée se sont  repliés provisoirement à Taiwan après sa défaite sur le continent. Le déclenchement de la guerre de Corée a gelé la situation, et ce qui était provisoire est devenu définitif. Le Guomindang est devenu de facto le gouvernement de Taiwan, tout en revendiquant sa légitimé sur toute la Chine. Jusqu’à ce que le régime se démocratise et que les indépendantistes  gagnent le pouvoir par les urnes. Le Guomindang aurait pu le reprendre si Pékin, en montrant les muscles, n’avait pas conforté les indépendantistes aux dernières élections. Etant le lien historique et symbolique du rattachement de Taiwan au continent, il est la clé d’une solution politique au problème de Taiwan. Emmanuel Dubois de Prisque, est un spécialiste de ce problème majeur à l’Institut Thomas Moore, l’un des 5 laboratoires d’idées géopolitique en France.   A propos du cycle Chine plurielle Chaque année, les conférences données dans le cadre du programme Chine Plurielle visent à proposer une approche nuancée et originale de la Chine et de ses habitants à travers des thèmes qui, le plus souvent, sont étroitement liés à des évènements ou à des phénomènes récents. Le format retenu (une conférence d’une petite heure et demie, une courte interruption et une séance question-réponse d’une heure et demie également) permet une plongée profonde dans les problématiques abordées par les intervenants, tous des spécialistes des sujets traités attachés aux meilleurs établissements de recherche de notre pays.
Date de début :
samedi 9 octobre 2021
Date de fin :
samedi 9 octobre 2021
Horaires :
Samedi de 9h30 à 12h30
Durée :
3 heure(s)
Tarif :
26 €
Cursus : 
1er cycle

Avec ces enseignant(e)s :

Événement(s) du même domaine

Cours
Introduction au plus grand penseur du bouddhisme médiéval : Zhiyi
Ce cours portera sur Zhiyi (538-597) qui, en tant que fondateur de l’école bouddhique Tiantai – école la plus populaire en Chine et au Japon – , est peut-être le moine le plus influent de l’histoire du bouddhisme en Extrême-Orient. Xiaoming Hou commentera les traductions françaises et anglaises de ses textes portant sur la pratique de la méditation, textes qui seront mis à la disposition des auditeurs.
Colloque
Le pluralisme religieux en Chine face à l’affirmation du rôle de l’État
Tour d’horizon des pratiques et politiques religieuses en Chine. Comment l’Etat fait-il de l’identité chinoise une instance supérieure aux religions ? Peut-on repérer un traitement différencié selon les traditions ? Comment les communautés religieuses s’adaptent-elles, entre contrainte et opportunité ? Comment se développe l’interaction avec une diaspora elle-même très diverse ?
Conférence
Ciné-club Ecrans de Chine : Toujours Courir, JANG Dajung
Chaque année, l’Institut Ricci inaugure le festival Ecrans de Chine qui propose une dizaine de documentaires chinois inédits, portant sur le réel de la Chine contemporaine.
Date de début :
samedi 9 octobre 2021
Date de fin :
samedi 9 octobre 2021
Horaires :
Samedi de 9h30 à 12h30
Durée :
3 heure(s)
Tarif :
26 €
Cursus : 
1er cycle