Session Vie Religieuse 2017 : « Vivre la vie religieuse dans un monde incertain »

Session Vie Religieuse 2017 : « Vivre la vie religieuse dans un monde incertain »
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

 
vie religieuse 2017 couvVivre la vie religieuse dans un monde incertain
 
C’est dans un monde incertain de son présent et de son avenir que se vit aujourd’hui la vie religieuse.
Elle se trouve ainsi marquée par ces incertitudes profondes qui la confrontent à la fragilité de toute réalité. L’efflorescence qu’elle a connue au XIXe siècle ne l’avait pas préparée à une telle situation.
Voilà qui invite à reconnaître et accueillir à nouveaux frais comment l’expérience croyante elle-même conjugue en christianisme force et faiblesse, et découvrir sous une lumière nouvelle ce que la vie religieuse est appelée à être et à vivre aujourd’hui pour une annonce de l’Évangile.
 
Sous la direction de :

Sur inscription, tarif : 155 €
 
Détails de la session sur le dépliant
Télécharger le programme de la session
 
Télécharger le bulletin d’inscription

Dernières actualités

Interpréter la Bible aujourd’hui : « la plus difficile est préférable »

L’un des principes de la critique de texte est lectio difficilior potior : « La plus difficile est préférable ». Lorsque différents manuscrits sont en conflit, la manière de lire le texte la plus inhabituelle est probablement la plus proche du manuscrit original. Ce principe pourrait-il être une sorte de règle de vie pour nous, théologiens et philosophes du  Centre Sèvres ?

Trois questions à Alix Lame-Bergis, nouvelle directrice de la bibliothèque du Centre Sèvres

Depuis début septembre déjà, Alix Lame-Bergis a pris ses fonctions à la tête de la bibliothèque du Centre Sèvres. Après un parcours dans différents métiers du monde bibliothécaire, en dernier lieu au sein de la Bibliothèque nationale de France (BnF), elle explique le fil rouge qui l’a amenée jusqu’ici.

Rentrée académique : un démarrage plein d’espérance

Le 19 septembre dernier, dans un amphithéâtre plein à craquer, étudiants et enseignants du Centre Sèvres ont assisté à la conférence inaugurale de David d’Hamonville, moine bénédictin de l’abbaye d’En-Calcat, sur le thème : « Entendre la Bonne Nouvelle dans la tempête », avant de célébrer tous ensemble l’eucharistie et de partager un repas fraternel. Cette journée de rassemblement a permis d’inaugurer les sessions de rentrée des différents cycles, et de donner le ton de l’année universitaire à venir.