Peuple de Dieu et peuple souverain : identités et différences

En partenariat avec le Centre d’études du Saulchoir

La notion de peuple est essentielle dans la théologie de l’église ; elle a été remise en honneur par le Concile Vatican II, non sans susciter des critiques ; elle est essentielle dans la pensée politique à la base de toute philosophie démocratique. Mais qu’entend-on dans les deux cas par « peuple » ? Y a-t-il un lien et une parenté entre ce que dit la théologie catholique du peuple et ce qu’en dit la philosophie politique ? Quelles sont aussi les différences et d’où proviennent-elles ?

 

Libre participation aux frais

 
Télécharger le tract