L’état de la justice en France : constat et enjeux

L’état de la justice en France : constat et enjeux
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

 
Balance-symbole-justice-297x300Soirée Mardi d’Éthique Publique en partenariat avec la revue Études.
 

Encombrement des tribunaux, manque de moyens, mais aussi réformes controversées, mise en cause du pouvoir des juges, et inquiétudes quant à l’état de droit : le constat est sombre quant au fonctionnement de la justice en France. A l’approche des prochaines échéances électorales, il convient de faire un état des lieux de la justice dans notre pays, et de regarder les principaux enjeux qui se posent pour l’avenir de l’institution judiciaire.

 
Soirée animée par P. François Boëdec, s.j.
 
Avec la participation de

  • Paul-Albert IWEINS, avocat, ancien bâtonnier de Paris et ancien président du Conseil national des barreaux
  • Denis SALAS, magistrat, directeur scientifique de la revue Les cahiers de la Justice, président de l’Association Française pour l’Histoire de la justice.
     
    Libre participation aux frais
     
    Télécharger le tract

 

Dernières actualités

« Humanisme et politique » : un diplôme universitaire au service de l’intérêt général

Lancé il y a un an, le parcours « Humanisme et politique » a fait ses preuves. Après une première promotion d’une quarantaine d’étudiants, le cycle de formation a obtenu le statut de « diplôme universitaire ». Fruit d’une coopération originale entre le cercle Esprit civique, le Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris, l’Université catholique de Lille et le Campus de la Transition, ce cycle de formation revisite pendant un an les fondements théoriques et pratiques de la vie politique pour (re)fonder l’engagement au service de l’intérêt général. 

1974 – 2022 : entre héritage et modernité, histoire vécue de la bibliothèque du Centre Sèvres

Après 37 ans au coeur des bibliothèques jésuites, de restructuration en déménagements, de désherbages en recomposition des fonds, Jacqueline Diot a suivi de près les grandes évolutions de la Compagnie de Jésus. Sous un angle inédit, celui des livres. Avant de quitter le Centre Sèvres pour un repos mérité, elle propose un témoignage précieux tiré de ses recherches et de sa mémoire : celui de l’histoire de la bibliothèque des Facultés jésuites de Paris. Ce faisant, elle donne ainsi la parole aux ouvrages silencieux, dont le rôle est à définir dans un monde toujours plus connecté.

Après Ciase : revoir les enregistrements des quatre conférences

Retrouvez ici les enregistrements vidéo du cycle « Après la Ciase, penser ensemble l’Eglise » proposé en partenariat avec le Collège des Bernardins, l’Institut catholique de Paris (ICP) et le Centre Sèvres, en lien avec la Conférences des évêques de France (CEF) et la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref)