Les fondements de la justice pénale sont-ils en train de changer ?

 
les fondements de la justiceSoirée débat organisée par la Faculté de philosophie

Au-dessus de l’une des portes du palais de justice de Paris, le cadran solaire porte la devise : hora fugit, stat jus – l’heure passe, le droit demeure. Pas si sûr.
La justice pénale en particulier enregistre dans ses profondeurs bien plus que les variations de l’opinion. Elle change, très lentement, mais elle change, non
pas seulement dans sa forme, mais dans ses principes mêmes. Il n’est peut-être pas impossible de déterminer en quel sens.
 
Avec Alain CUGNO, rédacteur en chef de la revue Prison Justice (FARAPEJ), enseignant au Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris
 
Libre participation aux frais
 
Télécharger le tract
 
FARAPEJ : Revue de la fédération des associations réflexion action prison et justice