La mystique est-elle une fuite du monde ?

 
Mystique et mondeDieu n’apparaît pas dans le monde : l’incroyant et le mystique peuvent partager un tel verdict sans toutefois lui donner une interprétation identique.
 
Pour l’incroyant, le non-apparaître divin n’est que le signe de son inexistence. Pour le mystique, il y a là, au cœur des phénomènes mondains, Quelqu’un qui n’apparaît pas. Il saisit la trace d’une présence qui s’excepte du monde, parce qu’elle en déborde les conditions propres de manifestation. Autrement dit, aux yeux du mystique, Dieu, dans le monde, brille par son absence.
 
Avec Laurent LAVAUD, maître de conférences à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne
 
Libre participation aux frais
 
Télécharger le tract