Entre le pastorat et l’empire. Naissance de la pensée politique en Islam

 
Entre le pastorat et l'empire Archive de philoLa pensée politique commence à se former en Islam seulement un siècle après le gouvernement de Mahomet. D’une part, elle reflète les sources hétérogènes soutenant la foi islamique. D’autre part, elle naît précisément au moment où, suite à l’expansion presque immédiate du règne califal, l’Islam doit se transformer d’une religion locale, voire tribale, en une idéologie impériale.
Afin de mieux saisir le développement complexe de cette pensée, il faudrait d’abord remonter à la genèse de l’Islam. Comme dernier grand monothéisme, il marque le point d’aboutissement d’un long processus de synthèses sélectives entre plusieurs traditions théologiques et politiques qui avaient travaillé toute la période de l’Antiquité tardive. Ce processus conduisit le monothéisme islamique à lancer ce défi à sa pensée politique : penser d’un seul tenant le théologique et le politique, répondre à la fois aux exigences du pastorat et de l’empire.
Nous aborderons la manière dont la pensée politique naissante de l’Islam a répondu à cette double nécessité théorique.
 
Avec la participation de
Anoush GANJIPOUR, directeur de programme au Collège International
de Philosophie, chercheur associé au Centre Jean Pépin-UMR 8230
 
Télécharger le tract