Wolfhart Pannenberg : confesser Jésus de Nazareth, Christ

Chargement Événements

« Et vous, qui dites-vous que je suis ? » (Mc 8, 29) : cette question de Jésus à ses disciples ne cesse d’être posée toujours à nouveau à la théologie chrétienne. Elle a interrogé le théologien luthérien allemand Wolfhart Pannenberg (1928-2014) « de façon pressante » dit-il, se demandant « comment […] la figure d’un juif palestinien du temps de Tibère, avec toute la limitation historique qu’elle comporte, peut être encore, pour des hommes du XXe s. plongés dans un tout autre monde, la clef de leur existence et par là aussi de leur pensée de Dieu », (Le Symbole des Apôtres, p. 57). À cette interrogation, s’ajouta immédiatement la question décisive suivante : comment peut-on dire que Dieu se donne et se révèle en Christ ?

Là où d’autres ont répondu que seul l’acte de foi permet une réponse adéquate (Bultmann, Barth…), Pannenberg, parce qu’il refusa de « faire de la vérité chrétienne l’affaire d’un cercle d’initiés » (Offenbarung als Geschichte, p. 100), proposa une voie vraiment nouvelle en christologie. Le séminaire présentera la nouveauté de cette démarche théologique qui cherche à concilier les exigences d’une christologie fondée sur le retour à l’histoire avec la doctrine traditionnelle du Christ vrai Dieu et vrai homme. Notre parcours s’efforcera de préciser les conséquences d’une compréhension de la révélation de Dieu dans l’histoire et comme histoire, ainsi que celles d’une christologie pensée non à partir de l’incarnation, mais de la résurrection considérée comme événement historique fondant et contenant toute la foi chrétienne.

Pour ce faire, le séminaire proposera une lecture d’extraits significatifs d’Esquisse d’une christologie (1964). Cette lecture sera éclairée par celle d’une série de conférences donnée au début des années 1970 à des étudiants sur Le Symbole des Apôtres que Pannenberg s’est efforcé de commenter « en réponse aux questions actuelles ». L’on vérifiera alors en quoi la christologie de ce théologien a la capacité (ou pas !) de nous faire passer « de la modernité à la post modernité ».

Bibliographie 

  1. Ganoczy, Théologie en modernité. Une introduction à la pensée de Wolfhart Pannenberg, Paris, Cerf, 2018
  2. Gué, La christologie de Wolfhart Pannenberg. De la modernité à la postmodernité, Zürich, Lit Verlag vol. 9, 2016
  3. Pannenberg, Esquisse d’une christologie, Paris, Cerf, Cogitatio Fidei 62, 19992
  4. Pannenberg, Le symbole des apôtres commenté en réponse aux questions actuelles, Paris, Cerf, 20122

Ouvert sur autorisation du directeur de cycle, formulaire à demander au secrétariat.

Avec :

Anne Cathy GRABER

Communauté du Chemin Neuf, pasteur, docteur en théologie.

Voir son profil