Vers une théologie catholique de la prédication

Chargement Événements

Dans les Églises issues de la Réforme, la prédication occupe une part majeure dans la vie de la communauté, dans le ministère pastoral et dans la réflexion sur la dynamique du salut. En comparaison, la théologie catholique moderne a accordé moins de place à cette dimension de la vie ecclésiale, mettant davantage l’accent sur les sacrements. Néanmoins, le concile de Trente puis le concile Vatican II ont souligné la responsabilité des pasteurs dans cet exercice. De plus, la redécouverte du sacerdoce baptismal conduit à ne pas dissocier l’exercice de la prédication ministérielle et la mission de prédication, liée au charisme prophétique dont jouit tout baptisé. Quelle part le théologien catholique peut-il prendre à cette rénovation nécessaire de nos manières de prêcher ?
Le séminaire abordera cette question sous différents angles :
• Du côté du prédicateur : quelles sont les dispositions requises pour prêcher ? En quoi cet exercice transforme-t-il le prédicateur ? En quoi la prédication et l’exercice du charisme prophétique sont-ils constitutifs de l’identité chrétienne et de la sanctification du chrétien ?
• Du côté du message : quel est le contenu de la prédication ? La Parole de Dieu ? La vie chrétienne (morale, spirituelle) ? Le kérygme ? Et quel est le lien entre le message et l’acte de prêcher ? Le prédicateur parle-t-il du salut, ou bien le réalise-t-il d’une certaine façon ?
• Du côté de l’auditoire : quelles sont les dispositions requises dans la communauté ? À quelles conditions peut-elle se laisser transformer ? Quels sont les fruits attendus d’une prédication : illumination ? Conversion ? Constitution du corps ecclésial ?
Notre séminaire tentera d’apporter à ce sujet une triple contribution : en examinant l’histoire de la théologie, nous chercherons les éléments d’une réflexion sur la prédication chez différents théologiens catholiques et protestants. Nous étudierons des exemples concrets de prédication, correspondant à différents « moments » dans l’histoire de l’Église (patristique, médiévale, moderne et contemporaine). Enfin, nous mobiliserons dans la perspective de la prédication d’autres lieux de la théologie, en particulier l’herméneutique biblique et la théologie sacramentaire.
Bibliographie :
BONHOEFFER Dietrich, La parole de la prédication : cours d’homilétique à finkenwalde, Genève, Labor et fides, 2003.
DENEKEN Michel et PARMENTIER Elisabeth, Pourquoi prêcher ? Plaidoyers catholique et protestant pour la prédication, Genève Labor et Fides, 2010.
DURAND Emmanuel et SOMME Luc-Thomas (dir.), Prêcher dans le souffle de la parole : jalons pour une théologie dominicaine de la prédication, Paris, Cerf, 2016.
THEISSEN Gerd, Le défi homilétique : l’exégèse au service de la prédication, Genève, Labor et fides, 1994 (Pratiques 13)

ouverts "sur autorisation" du directeur (il faut faire une demande écrite présentant ces motivation), formulaire à demander au secrétariat

Avec :

Pierre MOLINIÉ

Jésuite, diplômé d’HEC, docteur en théologie patristique (Centre Sèvres) et en histoire du christianisme ancien (Paris-Sorbonne), maître-assistant au Centre Sèvres en théologie dogmatique et patristique.

Voir son profil