Une méditation debussyste sur le temps musical

Chargement Événements

Mardi de 19h30 à 21h30
du 6 février au 20 mars

Claude Debussy est mort le 25 mars 1918. Il est aujourd’hui reconnu comme un musicien qui inaugura un nouvel art d’entendre et de penser la musique. Cette année anniversaire donne l’occasion de retourner à son école.
Au programme de cette année : Le Prélude à l’après-midi d’un faune, La Mer, Jeux, Images, choix de Préludes pour le piano. L’écoute et l’analyse de ces oeuvres alimenteront une méditation sur le temps musical. Car c’est bien une nouvelle manière de se rapporter au temps qui est en jeu dans la révolution debussyste avec son langage harmonique libéré de toute polarisation, ses formes ouvertes qui font droit à la surprise et à l’ellipse, ses zones de silence et ses passages à vide qui subvertissent le temps du récit.
Nous verrons que les Images de Debussy, qui en appellent à un nouvel exercice de la mémoire, sont le lieu privilégié de sa rêverie temporelle. Sa poétique le rend proche de poètes tels que Mallarmé, Proust, Baudelaire ou Maeterlinck qui ont nourri son imagination créatrice et qu’à ce titre nous croiseront chemin faisant.

Aucune connaissance musicale particulière n’est requise pour suivre cet enseignement.

ouvert à tous

Télécharger le tract
Avec :

Philippe CHARRU

Jésuite, responsable du département Esthétique. Prix d’orgue et premier prix d’analyse musicale au Conservatoire national supérieur de musique de Paris.

Voir son profil