Théologie de la création

Chargement Événements

La confession d’un Dieu créateur du monde est fondamentale pour la foi biblique. Elle soutient l’espérance de l’accomplissement de l’action salutaire de Dieu. Mais elle se confronte aussi aux diverses rationalités du monde. À l’époque moderne, elle soulève plusieurs difficultés. La relation de création se limite-t-elle à une relation de dépendance ? Faut-il distinguer nettement entre création et salut ? La création du monde définit-elle une structure permanente l’être ?

Répondre à ces questions suppose de reprendre dans un premier temps l’histoire de l’élaboration d’une théologie de la création au cours des premiers siècles chrétiens, puis de suivre son évolution dans le cadre de la pensée médiévale et moderne (en se rendant attentif à l’émergence d’une nouvelle vision scientifique du monde), de présenter enfin quelques développements récents, qui intègrent en particulier la dimension cosmique dans une perspective « écologique ».

Une reprise de l’Écriture, en dialogue avec la tradition théologique et la réflexion contemporaine, permettra, dans une deuxième partie, de mettre en place les principales composantes d’une théologie de la création aujourd’hui. On se rendra sensible en particulier à la dimension trinitaire de cette théologie, qui rapproche l’acte créateur du don de la vie, d’une vie renouvelée. C’est ainsi que la doctrine de la création s’ouvre en doctrine de salut.

Bibliographie :
M. Kehl, « Et Dieu vit que cela était bon »: une théologie de la Création, tr. Joseph Hoffmann, Paris, Cerf, « Cogitatio fidei », 2008.
A. Wénin, D’Adam à Abraham ou Les errances de l’humain: lecture de Genèse 1,1-12,4, Paris, Cerf, « Lire la Bible », 2007.

ouvert à tous

Télécharger le tract
Avec :

François EUVÉ

Jésuite, docteur en théologie, ancien élève de l’ENS (Cachan), agrégé de physique, professeur de théologie fondamentale et dogmatique. Rédacteur en chef de la revue Études, membre du Conseil de rédaction des Recherches de Science Religieuse, membre du Conseil de la Fondation Teilhard de Chardin.

Voir son profil