Sainte Thérèse de Lisieux : une introduction

Chargement Événements

« On nous disait que c’était du sirop, alors que c’est du sang » (Gilbert Cesbron). Et pourtant, plus de quatre-vingt-dix ans après sa canonisation, plus de vingt ans après qu’elle a été déclarée Docteur de l’Église universelle, arrivons-nous enfin à discerner le don puissant de l’Esprit sous l’image en sucre de sainte Thérèse de Lisieux ?

Pour y contribuer, ce cours s’attachera tout d’abord à situer Thérèse Martin, devenue Sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus au Carmel de Lisieux, dans le contexte social, ecclésial et spirituel de son temps.

Ensuite, l’enracinement de l’expérience spirituelle de Thérèse dans le charisme carmélitain reçu de sainte Thérèse d’Avila et saint Jean de la Croix sera particulièrement mis en relief.

Enfin, une approche de l’ensemble de ses écrits, qui n’omettra pas d’être attentive au processus de leur élaboration littéraire, permettra de dégager les principales lignes de force de la spiritualité thérésienne.

Bibliographie indicative :

THÉRÈSE de LISIEUX, Œuvres complètes, Cerf-DDB, Paris, 1997.
Claude LANGLOIS, Thérèse de Lisieux et la miséricorde, Cerf, Paris, 2016.
Guy GAUCHER, Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897), Cerf, Paris, 2010.
Claude LANGLOIS, L’autobiographie de Thérèse de Lisieux. Édition critique du Manuscrit A (1895), Cerf, Paris, 2009.
Jean CLAPIER, « Aimer jusqu’à mourir d’amour ». Thérèse et le mystère pascal, Cerf, Paris, 2003.
Conrad DE MEESTER, Dynamique de la confiance, Cerf, Paris, 1995.

ouvert à tous

Avec :

Anthony-Joseph PINELLI

Religieux de l’Ordre des Carmes Déchaux, ingénieur diplômé de l’ESTP, maîtrise en théologie, doctorant en théologie (Centre Sèvres)

Voir son profil