Sagesse et pratique des proverbes chinois

Chargement Événements

« L’or véritable ne craint pas le feu », « Un événement heureux n’intervient pas dans la précipitation », « Pour bien faire, mille jours ne sont pas suffisants, pour faire mal, un jour suffit amplement. »

Théâtre, contes et romans mais aussi le discours ont fait et font toujours un grand usage des proverbes ; issus de la sagesse populaire de l’Antiquité chinoise, ils vont servir de caution à l’authenticité d’une pensée et d’un point de vue. Tantôt orale, tantôt écrite, leur forme vulgaire (yansu) ou savante (maxime ou adage) exprime aussi le tropisme profond de la langue chinoise à produire des formules toutes faites, en particulier les chengyu (expressions figées en 4 caractères).

Enfin, nous verrons quels sont les motifs les plus fréquents de ces proverbes et ceux qui peuvent nous aider à penser le devenir de la culture chinoise aujourd’hui.

« En buvant l’eau du puits, n’oubliez pas ceux qui l’ont creusé. »

Ouvert à tous.

Avec :

Claude TUDURI

Jésuite, enseignant de littérature en Chine continentale, titulaire d’un DESS Réalisation multimédia et édition électronique, après des études de lettres modernes ; enseigne la culture visuelle à l’université Pierre et Marie Curie et collabore aux revues Christus et Études.

Voir son profil