Sagesse et compassion : La voie bouddhique des “êtres d’Eveil”

#
Chargement Événements

Parvenu à l’Eveil, le Bouddha n’a pas voulu garder pour soi le chemin de libération qu’il avait découvert. Dans son itinéraire personnel, dans son enseignement, dans les relations avec ses disciples, sagesse et compassion sont inséparables. Cette complémentarité est déjà bien présente dans le bouddhisme des “Anciens” (Theravâda). A partir du début de notre ère, les écoles du Grand Véhicule (Mahâyâna) l’enrichiront de développements considérables tant au plan de la doctrine qu’à celui des pratiques. En particulier, les “êtres d’Eveil” (Bodhisattva) vont rendre concrète cette double perspective : s’ils consacrent toutes leurs forces à la quête de la sagesse libératrice, ils sont convaincus que leur propre libération est indissociable de celle de tous les êtres. De grands traités détaillent les étapes et méthodes de leur progression vers la sagesse et la compassion. Et surtout, de l’Inde au Japon, l’exemple de ces héros pour l’Eveil montre que les valeurs de sagesse et de compassion peuvent inspirer et guider tous les bouddhistes, laïcs et moines, hommes et femmes. Elles suscitent aujourd’hui de nouvelles initiatives dans ce qu’il est convenu d’appeler le “bouddhisme engagé”. Nous nous interrogerons en conclusion sur l’écho que ces conceptions et ces pratiques peuvent éveiller en Occident et en perspective chrétienne.

Ouvert à tous.

Avec :

Jacques SCHEUER

Jésuite, docteur en sciences indiennes (Paris III Sorbonne), professeur émérite d’histoire des religions de l’Asie, faculté de théologie et Institut Orientaliste, Université catholique de Louvain, équipe d’animation des « Voies de l’Orient », Bruxelles

Voir son profil