Rétrospective Hu Jie

#
Chargement Événements

Dans la prolongation de la projection du film L’Observateur du 3 octobre 2018 l’Institut Ricci vous propose une rétrospective des films de Hu Jie. Parallèlement certaines de ses œuvres seront exposées à l’Espace Jano du Centre Sèvres.

En présence du réalisateur, en partenariat avec  Écrans de Chine.

Projection de la matinée : 10h à 13h30 (voir synopsis en bas de page)

  • Though I am gone我虽死去  (2007, VOSTF, 70’)
  • Searching for Lin Zhao’s soul 寻找林昭的灵魂 (2004, VOSTF, 115’)

13h30 – Anne Kerlan dédicacera son ouvrage : Lin Zhao combattante de la liberté, (Paris, Fayard, 2018)

Projections de l’après-midi : 15h à 19h  (voir synopsis en bas de page)

  • Chants de Maidichong  麦地冲的歌声 (2016, VOSTF, 81’)
  • Affiches de propagande 红色美术 (Hu Jie et Ai Xiaoming 2008, VOSTF, 70’)

Débat et conclusion de la journée avec Hu Jie.

« … c’est la spiritualité chrétienne qui est convoquée, dans In Search of Lin Zhao’s soul et  Though Iam Gone notamment, par la musique comme par les propos. Mais il s’agit moins d’adhérer à la religion chrétienne que d’en reprendre le message central, si aisément transposable : la figure du Christ souffrant le martyr pour sauver l’humanité est celle que s’est choisie M. Wang pour donner un sens à la mort de sa femme, mais aussi à sa propre vie après ce drame. Et l’on peut parfois se demander, tant Hu Jie lutte seul contre tous en son pays, si ce n’est pas aussi un peu celle que lui-même s’est choisie, ou du moins celle qui l’aide à continuer. .. » Anne Kerlan (CECMC-EHESS)

Tarifs –  Journée 20€ – Matin ou Après-midi : 13€

Synopsis :

Though I am gone我虽死去  (2007, VOSTF, 70’)
En partageant ses archives avec le cinéaste, Wang Qingyao révèle le sort effroyable qui fut réservé à son épouse Bian Zhongyun et   lève  le voile sur les exactions commises sur une centaine d’enseignants lors du mois d’août 1966. Though I am gone est aussi un formidable chant d’amour d’un homme à son épouse disparue, un homme qui toute sa vie porta le souvenir de l’être aimé comme on porte la mémoire d’un pays tout entier.

Searching for Lin Zhao’s soul 寻找林昭的灵魂 (2004, VOSTF, 115’)
Rendant hommage à Lin Zhao, jeune et fervente disciple de Mao puis martyre de la campagne des “Cent fleurs”, Hu Jie nous fait parcourir les grandes étapes de la construction du maoïsme et  en évoque ses plus  tristes conséquences. Par delà Il salue  l’esprit du peuple chinois et  ses capacités à traverser les situations les plus tragiques.

Chants de Maidichong  麦地冲的歌声 (2016, VOSTF, 81’)
Avec  l’arrivée des missionnaires chrétiens dans le Yunnan il y a plus d’un siècle, la minorité des Miao s’est largement converti au christianisme. Durant de nombreuses années chanter les évangiles et autres chants sacrés a apporté à cette population oubliée et appauvrie espoir et courage pour traverser les moments difficiles, y compris pendant la Révolution culturelle …

Affiches de propagande 红色美术 (Hu Jie et Ai Xiaoming 2008, VOSTF, 70’)
En interrogeant d’anciens peintres, Gardes Rouges, collectionneurs… Hu Jie démontre comment les Affiches à l’époque de la Révolution culturelle ont été détournées à des fins de propagande.

 

Ouvert à tous