Quelles société voulons-nous ? – Sur la situation actuelle de l’Europe : Les frémissements de la crise. Nouvelles attentes, nouvelles croyances

Chargement Événements

À l’heure où l’on parle de « refonder l’Europe », risquons cette hypothèse : une société désirable est une société qui laisse espérer une réalisation de ses promesses politiques (les biens sociaux premiers) sans exclure une prise en compte des promesses sotériologiques (la Vie après la vie, la consolation des malheureux, l’amour comme milieu d’une existence réussie). En effet, que les sociétés séculières ne situent plus Dieu au fondement de l’ordre social n’implique pas qu’elles soient structurellement fermées aux messages et promesses des religions. Mais cela implique de repenser les réquisits d’une « société ouverte ».

ouvert à tous