Quelle place pour la Parole de Dieu dans le dialogue de l’initiation chrétienne ?

#
Chargement Événements

La Parole de Dieu est au cœur de l’annonce évangélique et, comme le Pape François aime à le dire, il n’y a rien de plus puissant que le kérygme 1. Paradoxalement notre désir de faire connaitre le cœur de la foi met trop souvent la Parole au second plan au profit d’explications que nous percevons plus ajustées aux personnes à qui nous nous adressons. Cette manière de faire joue pleinement lorsque, par exemple, nous préparons aux sacrements ou les célébrons. A nos yeux, les rites doivent faire l’objet d’un éclairage puisqu’ils ne parlent pas vraiment à celle ou celui qui en fait la demande. Par ailleurs, ces rites semblent plus faciles à présenter que la Parole de Dieu.
Quant à montrer le lien Rite/Parole, nous ne nous y risquons pas. La voie médiane que nous empruntons est donc celle de l’explication. Au moins, pensons-nous, celle ou celui qui est concerné possédera, grâce à notre présentation, un petit savoir ô combien important pour vivre la célébration ou pour retourner à la foi en cas de mise à distance. Tout expliquer n’est pas en soi répréhensible puisque nous avons vécu durant des siècles dans la quasi-évidence que l’enseignement est la meilleure porte d’entrée dans la religion ! Mais, les attentes spirituelles des personnes qui veulent vivre du
Christ comme les orientations catéchétiques de ces dernières années questionnent et ébranlent cette conviction. La Parole de Dieu devient le choix qui s’impose pour entrer dans une intelligence de la foi parce qu’ajustée aux situations vécues ! La condition est de ne pas instrumentaliser cette médiation par un commentaire qui lui ferait perdre toute sa saveur. Cette place à donner à la Parole de Dieu ne résout pas immédiatement la difficulté rencontrée concernant le lien Rite/Parole ! Elle invite tout d’abord à réfléchir aux conditions qui vont rendre possible une expérience de Dieu. C’est ensuite que le lien entre Parole et Rite pourra être posé laissant à ce dernier de parler sans ajout de notre part. Il y a donc nécessité de renouveler nos pratiques, de ne pas mettre de côté nos propres interrogations. Elles ont besoin d’être approfondies et éclairées puisqu’elles sont au cœur de toute action pastorale.

Après avoir relu ensemble différents textes du Magistère qui traitent de la Parole de Dieu et de sa place dans la vie baptismale, nous travaillerons en petites groupes quelques péricopes évangéliques bien connues et proposées dans les Rituels, au moyen d’une pédagogie qui permettra de comprendre leur choix et le lien tissé entre geste rituel et Parole.

Télécharger le tract

1. Du grec ancien κήρυγμα / kérugma, « proclamation à voix haute », désigne, le contenu essentiel de la foi en Jésus-Christ annoncée et transmise aux non-croyants par les premiers chrétiens.

Textes du magistère étudiés :
Sacro Sanctum Concilium, Verbum Domini, Evangelii Gaudium,
Rituel de l’Initiation chrétienne des adultes, etc.

Ouvert à tous.

Avec :

Philippe MARXER

Jésuite, enseignant à l’Institut Pey Berland de Bordeaux ; ancien directeur adjoint du Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat auprès de l’épiscopat français.

Voir son profil