Quelle mission en temps de l’incertitude ?

#
Chargement Événements

Le Concile Vatican II a invité l’Eglise à entrer dans une nouvelle perspective de la mission, non seulement à cause de la transformation profonde de la société, mais aussi à cause de celle de la conscience que l’Eglise a d’elle-même, de la nouvelle compréhension de l’histoire du salut et de la Révélation, ce qui a apporté un changement important dans le paradigme de la mission.
Dans Ad gentes, les buts missionnaires du paradigme antécédent – la conversion et l’implantation de l’Eglise – se trouvent combinés de façon complexe à de nouvelles données – témoignage, adaptation, dialogue, et service. Ce changement a contribué, à l’époque postconciliaire, à la crise et à l’incertitude de la mission. Or, à l’heure actuelle de la mondialisation, de l’indifférence religieuse et du pluralisme religieux, où la «mission-conversion» est devenue pratiquement impossible, nous sommes invités à penser la mission autrement.
Avec Evangelii gaudium et Laudato si du Pape François, qui ouvrent une nouvelle perspective missionnaire, il nous convient de chercher à répondre à l’appel du monde par de nombreux renouvellements.
Le cours présentera d’abord comment, selon les époques, dans l’histoire du christianisme, les concepts de la mission ont évolué en étroit rapport à la théologie du salut et à l’ecclésiologie.
Ensuite on s’arrêtera à l’époque postconciliaire, à ses exigences de dialogue, d’annonce, d’inculturation, et de libération, avec les questions suivantes : Quels sont les objectifs de la mission ? Comment penser le rapport ‘annonce et dialogue’ et l’exigence du dialogue dans notre monde d’aujourd’hui ?

Télécharger le tract

Bibliographie

J. Moignt, Dieu qui vient à l’homme 2, De l’apparition à la naissance de Dieu, 2007, Cerf
D. J. Bosch, Dynamique de la mission chrétienne, -Histoire et avenir des modèles missionnaires, Haho-Karthala-Labor et Fides, 1995 (1991)

Ouvert à tous.

Avec :

Agnès Mi-Jeung KIM

Religieuse de Saint-André, docteur en théologie, professeur de théologie, responsable du département Religions et Cultures, maîtrise en Architecture d’environnement (Université de Séoul), professeur invité à l’Université catholique de Séoul.

Voir son profil