Quelle éthique universelle pour une écologie intégrale ?

Chargement Événements

Attitudes, convictions, manières de procéder, expérimentations

En théologie morale catholique, la notion de « nature » (nature humaine, loi naturelle, ordre naturel, etc.) continue à servir d’argument fondamental pour légitimer des règles morales premières et universelles accessibles en raison. Certaines de ces
règles morales sont contestées depuis plus ou moins longtemps en dehors et à l’intérieur de l’Église catholique (contraception, procréation, homosexualité, genre, justice sociale, économie, etc.).

Elles sont accusées d’utiliser faussement l’argument de « nature », par exemple, en prétendant tirer directement de la nature biologique des normes morales pour la nature humaine. Qu’en est-il aujourd’hui à l’heure de la prise de conscience d’une nécessité d’une écologie intégrale ?

Si le terme de « loi naturelle » n’est plus guère compréhensible pour beaucoup, l’exigence de recherche d’une éthique universelle devient plus pertinente pour vivre ensemble dans la « maison commune », selon la définition même de la Commission théologique internationale : « « Nous appelons loi naturelle le fondement d’une éthique universelle que nous cherchons à dégager de l’observation et de la réflexion sur notre condition humaine commune ».

Le colloque a pour but d’interroger cette exigence, d’en montrer la pertinence, de proposer une méthodologie d’approche systémique liant attitudes, convictions, manières de procéder et expérimentations, et de contribuer à cette éthique universelle par l’élaboration d’une éthique écologique, d’une éthique sociale et d’une « bioéthique ».

ouvert à tous

Avec :

Alain THOMASSET

Jésuite, professeur de théologie morale, doyen de la Faculté de théologie du Centre Sèvres, directeur du 3e cycle de théologie. Docteur en théologie (Leuven), président de l’Association de théologiens pour l’étude de la morale (ATEM), rédacteur en chef de la Revue d’Éthique et de Théologie Morale (RETM), collaborateur de la revue Recherches de Science Religieuse (RSR), Vice-président de la Fondation Jean Rodhain.

Voir son profil

Bruno SAINTÔT

Jésuite, DEA philosophie (Lyon III), DEA théologie (Centre Sèvres).  Maître assistant en philosophie, responsable du Département Ethique biomédicale. Recherches sur le lien entre anthropologie (philosophique et théologique) et éthique.

Voir son profil

Éric CHARMETANT

Jésuite, docteur en philosophie (Paris I-Panthéon Sorbonne), master en théologie, ingénieur ENSTA – ParisTech, maître de conférences en philosophie. Membre du comité de rédaction de la revue Laennec depuis 2005. Membre du comité de rédaction des Archives de philosophie depuis 2017. Membre du comité scientifique de la Revista Portuguesa de Filosofia.

Voir son profil

Cécile RENOUARD

Religieuse de l’Assomption, diplôme de l’ESSEC, licence canonique en théologie et DEA en philosophie, docteur en philosophie (EHESS), HDR, professeur de philosophie, directrice de programmes de recherches « CODEV – Entreprises et développement » à l’ESSEC.

Voir son profil