Paul Ricoeur : le christianisme et le sens de l’histoire

Chargement Événements

Aujourd’hui, le mouvement de l’histoire semble se briser sur le mur d’un présent gros de violences, s’immobiliser sous l’horizon d’un avenir menaçant – environnement abîmé, accroissement des migrations, replis identitaires. Sur quoi l’homme peut-il compter en de telles circonstances ? Comment découvrir des possibles là où tout paraît fermé ?

À travers un choix de textes, nous verrons comment Paul Ricoeur conçoit la manière dont le christianisme s’inscrit dans une telle histoire et y témoigne d’un sens et d’un avenir. Il le fait de diverses manières : par les valeurs et les engagements que le christianisme promeut et pratique, par la dimension communautaire ecclésiale qui devient prophétique lorsque le monde se replie dans l’anonymat et l’individualisme, par le temps donné à l’écoute d’une Parole qui renouvelle…

Nous verrons comment ces textes, parus entre les années 1950 et 1990, écrits en écho à des contextes historiques particuliers, peuvent nous aider aujourd’hui à mieux comprendre la mission à laquelle les chrétiens sont appelés, dans la diversité des situations qui sont les leurs.

Note : les étudiants devront se procurer Amour et justice (la reproduction d’ouvrages intégraux est interdite). Les autres textes seront fournis en version électronique.

Bibliographie
Philosophie de la volonté, 2. finitude et Culpabilité, II. La Symbolique du mal, 2. Les mythes du commencement et de la fin, Ch. 3. « Le mythe adamique et la vision eschatologique de l’histoire ».
« Le christianisme et le sens de l’histoire ». « L’image de Dieu et l’épopée humaine ». Histoire et Vérité, Paris, Seuil, 1967.
« Mythes du salut et raison ». Herméneutique, Écrits et conférences 2, Paris, Seuil, 2010.
« Le destinataire de la religion : l’homme capable ». Anthropologie philosophique, Écrits et conférences 3, Paris, Seuil, 2013.
« Être protestant aujourd’hui ». Plaidoyer pour l’utopie ecclésiale, Genève, Labor et Fides, 2016.
« L’idéologie et l’utopie : deux expressions de l’imaginaire social ». Du texte à l’action, Essais d’herméneutique II, Paris, Seuil, 1986.
« Étude 6 : Le soi et l’identité narrative ». Soi-même comme un Autre, Paris, Seuil, 1990.
« Amour et justice ». « Le soi dans le miroir des Écritures ». « Le soi mandaté ». Amour et justice, Paris, Seuil, 2008.

ouverts "sur autorisation" du directeur (il faut faire une demande écrite présentant ces motivation), formulaire à demander au secrétariat

Avec :

Guilhem CAUSSE

Jésuite, docteur en philosophie, maître de conférences en philosophie. Doyen de la Faculté de Philosophie du Centre Sèvres.

Voir son profil