Paul Ricoeur et le pardon

Chargement Événements

Chez Paul Ricoeur, la question du pardon est centrale : évoquée dès l’introduction de son premier grand ouvrage, Le Volontaire et l’Involontaire, de 1950, elle se retrouve cinquante ans plus tard en épilogue de La mémoire, l’histoire, l’oubli, et en 2004, en conclusion du dernier ouvrage publié de son vivant, Parcours de la reconnaissance. Nous expliciterons la compréhension ricoeurienne du pardon, avant de la prolonger.

ouvert à tous

Paul Ricœur et le pardon
Avec :

Guilhem CAUSSE

Jésuite, docteur en philosophie, maître de conférences en philosophie.

Voir son profil