Newman et Teilhard, éclaireurs du XXème siècle

Chargement Événements

Ce séminaire sera consacré à la mise en perspective de Newman et Teilhard sur des problématiques qui sont celles du XXe siècle, telles que le Pape François les a exposées dans son encyclique Loué soi-tu. La question posée consiste donc à passer au crible quelques-uns des textes les plus marquants de nos deux éclaireurs, et de voir en quoi ils répondent aux besoins exprimés dans cette encyclique. Face à l’urgence écologique d’une crise désormais mondiale, le plus grand risque est la tentation de l’irrationnel et du repli sur soi. Newman et Teilhard, chacun à leur façon, ont travaillé à la réconciliation de la foi et de la raison, l’un avec sa Grammaire de l’assentiment, et l’autre avec le Phénomène humain, deux ouvrages de première importance pour comprendre la synthèse du Pape Jean-Paul II dans son encyclique La foi et la raison, et les prises de positions qui l’ont précédée.
L’éducation et la spiritualité écologique préconisée dans le chapitre 6 de Loué sois-tu, présuppose l’intégration des connaissances dans une approche de compréhension mutuelle en évitant le poison des idéologies mortifères dont le XXe siècle a tant souffert. Elle est la suite de l’appel pour une Formation à une culture intégrale, dans la Constitution Pastorale Gaudium et spes, §61, de Vatican II, dont l’inspirateur fut le Père de Lubac, avec Teilhard en filigrane. Pour étayer la mise en perspective préconisée nous pourrons mobiliser d’autres ressources comme celles de penseurs comme Alfred Whitehead, Ferdinand Gonseth, René Thom, Jean Ladrière, Romano Guardini, … qui se sont exprimés sur ce sujet.
Dans ce monde où « tout est lié », c’est-à-dire complexe au sens que Teilhard le premier a donné à ce terme, la raison humaine dont la science est le vecteur principal, est une conquête fragile trop peu partagée, qui doit s’articuler dans « une mystique de Demain », pour reprendre une expression de Teilhard dans sa monographie de 1948, Comment je vois, une mystique qui reste à construire mais dont il avait esquissé le contenu.

Inscription : Le séminaire est ouvert à des enseignants et chercheurs ainsi qu’à des étudiants en cycle doctoral. Le nombre de participants est limité.
Pour toute précision, contacter Jacques PRINTZ : printz.conseil@wanadoo.fr ou Gérard DONNADIEU : gerard.donnadieu@wanadoo.fr

4 et 18 mars, 8 et 15 avril, 6 mai

Ouvert sur autorisation du directeur de cycle, formulaire à demander au secrétariat.

Avec :

Gérard DONNADIEU

Ingénieur des Arts et Métiers, docteur en sciences physiques, président d’honneur de l’Association des Amis de Pierre Teilhard de Chardin.

Voir son profil

Jacques PRINTZ

Professeur émérite du Conservatoire national des Arts et Métiers (chaire de génie logiciel), fondateur du Centre de maîtrise des Systèmes et du Logiciel.

Voir son profil