Nature, politique, visions. Rencontres avec Hildegarde de Bingen (+ 1179).

#
Chargement Événements

19 mars 2020 : Nature

Une des notions clés de l’histoire de la pensée au XIIe siècle, ‘nature’ reflète la préoccupation philosophique autour de la signification de l’expression ‘création’. A l’époque, il était évident que  l’arrière fond de l’idée de la ‘nature’ trouve son assise dans les récits vétérotestamentaires de la création. Bien que, dans cette perspective même, il faudrait préciser davantage ce que veut dire ‘nature’.
Sainte Hildegarde de Bingen (1098-1179) se situe alors bien volontiers dans le mouvement du monachisme bénédictin, qui se fonde, d’une part, sur la réception des Saintes Écritures. D’autre part, ce monachisme est une réalité contemporaine à Hildegarde. Pierre le Vénérable, abbé de Cluny en plein XIIe siècle, et auteur d’ouvrages non sans intérêt théologique, se retrouve néanmoins en marge des grands développements doctrinaux de ce siècle de la première scolastique.
La ‘nature’ peut bien être considérée comme une sorte de porte d’entrée pour ceux qui désirent comprendre et entrer dans l’enseignement de la plus récente Docteur de l’Église.

Télécharger l’affiche du 19 mars 2020

Au sujet du cycle

Depuis la canonisation et la promotion d’Hildegarde de Bingen au Doctorat de l’Église, ses écrits suscitent un nouvel intérêt. Quel est l’enseignement de cette bénédictine bien classique au plein XIIe siècle qui, d’ailleurs, a connu tant d’auteurs stimulants? Ces conférences aspirent à montrer de quelle manière l’œuvre de Sainte Hildegarde contribue à l’efflorescence de la théologie à son époque.

19 mars 2020 : Nature
26 mars : Politique
2 avril : Visions

 

 

Ouvert à tous.

Avec :

Rainer BERNDT

Jésuite, docteur en sciences des religions (Sorbonne). Professeur d’histoire de la philosophie et de l’Église au Moyen Âge.

Voir son profil