Nature, politique, visions. Rencontres avec Hildegarde de Bingen (+ 1179).

#
Chargement Événements

2 avril 2020 :  Visions

La théologie que Hildegarde de Bingen enseigne, articule, avant tout, le lien qui unit la création à son créateur. Bien que la notion de ‘création’ designe la nature du lien entre Dieu et l’homme, Dieu ne se fait pas voir par l’être humain selon la mesure de celui-ci. De ce point de vue Hildegarde enseigne une théologie négative. Uniquement une intelligence humaine qui fut mise aux lumières éclairées par le don de Dieu lui-même, arrive à saisir qui est celui que l’homme voit en vérité. Dieu est sujet d’une théologie positive.
Les visions de Hildegarde de Bingen dont elle est le témoin jusqu’à nos jours, mettent en lumière une relation extraordinaire. Cependant, dans la foi au Christ les yeux regardent plus loin. La vue humaine, inspirée par l’Esprit, voit, certes, d’abord la chair et le pêché. Mais, au-delà de soi-même, ces derniers laissent apparaître la vision d’un nouveau monde.

Télécharger l’affiche du 2 avril 2020

Au sujet du cycle

Depuis la canonisation et la promotion d’Hildegarde de Bingen au Doctorat de l’Église, ses écrits suscitent un nouvel intérêt. Quel est l’enseignement de cette bénédictine bien classique au plein XIIe siècle qui, d’ailleurs, a connu tant d’auteurs stimulants? Ces conférences aspirent à montrer de quelle manière l’œuvre de Sainte Hildegarde contribue à l’efflorescence de la théologie à son époque.

19 mars 2020 : Nature
26 mars : Politique
2 avril : Visions

Ouvert à tous.

Avec :

Rainer BERNDT

Jésuite, docteur en sciences des religions (Sorbonne). Professeur d’histoire de la philosophie et de l’Église au Moyen Âge.

Voir son profil