Nature, politique, visions. Rencontres avec Hildegarde de Bingen (+ 1179).

#
Chargement Événements

26 mars 2020 : Politique 

De son vivant, le corpus épistolaire qui met en avant la sainte rhénane, fait apparaître notre abbesse comme étant un personnage politique de premier rang. Car nombreux sont les contemporains, qui se retrouvent ou bien comme receveurs/adressés ou bien comme demandeurs/dépêcheurs de lettres en face à face avec la sainte.

Le nombre de lettres conservées se lève vers 300 pièces. Et les sciences historiques d’aujourd’hui ne sont pas encore capables de pouvoir assurer dans quelle mesure chacune d’elles a été réellement envoyé par Hildegarde ou bien reçue par elle. Donc il faut envisager la possibilité de ce que quelqu’un, pendant les dernières anées de la vie de Hildegarde, aurait composé cette collection de lettres afin de construire une image du personnage en question.
De toutes les façons, Hildegarde de Bingen a été mis en avant, dans ce corpus épistolaire, comme un personnage de la vie publique de sa génération. Et afin de saisir davantage le personnage historique, il vaut la peine de considérer l’une ou l’autre de ces pièces pleines d’enseignement et de sagesse.

Télécharger l’affiche 26 mars 2020

Au sujet du cycle

Depuis la canonisation et la promotion d’Hildegarde de Bingen au Doctorat de l’Église, ses écrits suscitent un nouvel intérêt. Quel est l’enseignement de cette bénédictine bien classique au plein XIIe siècle qui, d’ailleurs, a connu tant d’auteurs stimulants? Ces conférences aspirent à montrer de quelle manière l’œuvre de Sainte Hildegarde contribue à l’efflorescence de la théologie à son époque.

19 mars 2020 : Nature
26 mars : Politique
2 avril : Visions

Ouvert à tous.

Avec :

Rainer BERNDT

Jésuite, docteur en sciences des religions (Sorbonne). Professeur d’histoire de la philosophie et de l’Église au Moyen Âge.

Voir son profil