Métaphysique II

Chargement Événements

Faire oeuvre de métaphysique aujourd’hui passe d’abord par une réappropriation critique de la question de l’être ; trois jalons seront pris en considération : Aristote, Kant et Nietzsche, au cours desquels on s’interrogera sur l’idée de fondation ou de transcendance qui sous-tend la recherche du sens de l’être.

Nous montrerons ensuite comment, à la suite de Heidegger, la longue et complexe histoire de la métaphysique a été, et demeure souvent interprétée comme ontothéologie ; nous en soulignerons la pertinence et les limites.

Dans un troisième temps, nous nous interrogerons sur l’expérience – celle de la donation – susceptible de lui donner une base phénoménologique.

Nous montrerons, enfin, comment cette question de l’être peut être élaborée aujourd’hui comme une alliance de l’être et de l’esprit.

Bibliographie :
J. Grondin, Introduction à la métaphysique, Montréal, Les Presses de l’libelle_universite de Montréal, 2004.
E. Kant, Prolégomènes à toute métaphysique future, Paris, Vrin, 2000.
C. Bruaire, L’être et l’esprit, Paris, PUF, 1983.

ouvert à tous

Avec :

Étienne GANTY

Jésuite, docteur en philosophie de l’Université de Lille, professeur émérite de philosophie à l’Université de Namur, enseignant à l’Institut de philosophie de la Compagnie de Jésus en République dominicaine.

Voir son profil