Métaphysique I – L’affirmation de Dieu

Chargement Événements

Ce cours envisage la question de Dieu dans une perspective philosophique, c’est-à-dire dans un mouvement d’universalité où la raison et la liberté composent une affirmation qui n’est pas d’abord ou pas seulement celle d’une tradition religieuse déterminée. L’objectif n’est pas de « prouver » l’existence de Dieu, dans une sorte d’apologétique, mais de laisser paraître comment l’absolu rencontre l’expérience humaine ; et comment il l’affecte.

La démarche se veut à la fois systématique (élaboration de catégories de pensée) et historique (passage par quelques moments-clés de la tradition philosophique) :
– Elle réfléchit sur l’ordre d’un discours adéquat à la question de Dieu : quel langage utiliser ? Comment Dieu peut-il être nommé ? Quel est le sens d’une argumentation ?
– Elle recherche où et comment l’homme s’ouvre à plus grand que lui et tente une affirmation sur ce qui le fait être.
– Elle rencontre enfin des expériences limites, ainsi l’affrontement à un discours critique, l’énigme du mal, la mystique : ce sont des lieux extrêmes et difficiles, mais qui conduisent aussi à recomposer nos discours trop habituels sur Dieu.

En tout cela, le discours sur Dieu n’est pas « contraignant » ; il ne s’impose pas dans une sorte d’effraction de la conscience, mais il oblige – ou invite- à des attitudes, en particulier à l’expression des convictions, à une réponse où le sujet prend position sur le présent et l’avenir de sa liberté.

Enfin, cette approche ne se veut pas étrangère à la rationalité d’une élaboration religieuse : elle interroge et se laisse interroger…

Un approfondissement du cours peut se faire à travers la lecture de :
H. Laux, Le Dieu excentré. Essai sur l’affirmation de Dieu, Paris, Beauchesne, 2001, 130 pages.

D’autres références seront indiquées pendant le cours.

ouvert à tous

Télécharger le tract
Avec :

Henri LAUX

Jésuite, entré dans la Compagnie de Jésus en 1975, professeur de philosophie, docteur en philosophie (Paris I-Panthéon-Sorbonne), maîtrise en théologie, diplômé-lauréat de l’Institut d’Études politiques de Paris, DEA d’études politiques, membre du Groupe de Recherches Spinozistes, co-directeur du « Bulletin de bibliographie spinoziste », et membre du comité de rédaction des Archives de philosophie.

Voir son profil