Mal et souffrance dans la Bible

Chargement Événements

Aborder la question du mal dans la Bible, c’est se laisser interroger par des problématiques qui ne sont pas forcément les nôtres, voire qui contredisent parfois le discours que nous prêtons à l’Église.

Lors d’une séance d’introduction, nous présenterons quelques-unes des réponses que la théologie ou la philosophie ont apportées à cette difficile question. Cela nous permettra de situer les différentes perspectives que nous offre la Bible.

On peut répartir le matériau biblique autour de trois axes :

1. L’implication des humains dans le mal
La Bible attribue à l’homme une part non négligeable du mal qui se commet.
Comment situer la responsabilité des humains dans le mal commis ?
Étude de Gn 2-3.
Les traditions sur Eve, responsable de tous nos maux
Le mauvais penchant.
Étude Rm 5 à 7 et la typologie des deux Adam

2. L’implication de Dieu dans le mal
On ne peut imputer à l’homme nombre de maux qui surviennent sur la terre.
Aussi, il faut soit les reporter sur Dieu, soit sur les êtres maléfiques chargés par Dieu des basses besognes.
Par exemple, La Bible dit clairement que Dieu extermina les premiers nés d’Égypte ou qu’il précipita dans la mer l’armée des Égyptiens et qu’il laisse « Satan » infliger des malheurs à Job.

Mais nombre de passages veulent exempter Dieu de la question du mal :
– soit en faisant appel à la théorie de la rétribution (Deutéronome, Proverbes, les amis de Job et même certains passages du NT prennent la défense de Dieu) soit pour l’exempter du mal en montrant que l’homme reçoit de Dieu ce qu’il mérite
– soit en exonérant Dieu du mal – ce qu’on appellera plus tard la théodicée – qu’on trouve dans Ben Sira ou dans les discours de Job.

3. Tenter de sortir du dilemme
Mais la Bible ne se laisse pas enfermer dans ce dilemme qui consiste à reporter le mal soit sur Dieu soit sur les humains, elle ouvre une troisième voie. Cela nous conduira à une certaine lecture des textes de l’Ancien Testament : Étude du quatrième chant du serviteur : Is 52:13 – 53:12. Étude de Jb 38 à 42 ou du Nouveau Testament, en particulier de l’événement de la croix.

Le cours alternera des séquences de synthèses et des études plus précises de textes.
Une fiche de travail sera remise aux auditeurs pour préparer la séance suivante indiquant quelques lectures à faire.
Des éléments bibliographiques seront donnés au fur et à mesure.

Ouvert à tous.

Mal et souffrance dans la Bible
Avec :

Jacques TRUBLET

Licence canonique en théologie, licence canonique d’Écriture Sainte.

Voir son profil