L’expérience religieuse en modernité

#
Chargement Événements

Cet enseignement se propose de fournir les principaux éléments d’information et de réflexion sociologiques sur la situation religieuse contemporaine marquée par la désinstitutionnalisation des identités. L’axe principal du cours est une réflexion sur la sécularisation et les rapports entre christianisme et modernité, ce qui im­plique de rapporter le questionnement sociologique aux problématiques philoso­phiques et théologiques qui l’entourent et lui donnent sens.

Le cours vise à décrire et comprendre la situation religieuse contemporaine marquée par la désinstitutionnalisation des identités et par la subjectivation et la relativisation des croyances.
Au-delà de l’aspect informatif qui sera bien évidemment honoré, on insistera sur les problématiques théoriques qui permettent de rendre compte de cette situation et l’on s’interrogera notamment sur les rapports entre le christianisme et la modernité.
Après trois séances consacrées aux théories de la sécularisation et à la genèse de la modernité religieuse, on étudiera successivement la question du passage d’une problématique de l’appartenance à une problématique de l’identification, la question de la dérégulation du croire et enfin celle de la transmission et de l’inculturation.
La réflexion cherchera à rapporter le questionnement sociologique aux problématiques philosophiques et théologiques qui l’entourent et souvent lui donnent sens.
Aucun niveau de connaissance préalable n’est requis pour assister à ce cours et une bibliographie sera distribuée lors de la première séance.

Expérience religieuse en modernité

Ouvert à tous.

Avec :

Jean-Marie DONEGANI

Professeur des universités à Sciences Po où il y dirige l’école doctorale. Chargé de cours à l’ICP, directeur de la revue Raisons politiques et membre du comité de rédaction des Recherches de Science Religieuse.

Voir son profil