L’esthétique de Marcel Proust

#
Chargement Événements

Marcel Proust est l’un des plus grands romanciers du vingtième siècle. Il est aussi un écrivain qui accompagne son écriture d’une réflexion sur l’acte d’écrire et sur l’art en général. Le résultat est prodigieux en particulier par sa résonance avec la spiritualité, résonance d’autant plus émouvante, radicale et crédible qu’il n’y a chez lui, du moins apparemment, aucune préoccupation religieuse.

L’esthétique proustienne se dévoile tout au long de son oeuvre, dès le début d’À la recherche du temps perdu, en particulier par la description minutieuse et profonde de la naissance de sa vocation littéraire chez le narrateur ; l’analyse de la puissance musicale que peut revêtir « une petite phrase » inscrite dans une sonate ; la théorisation enfin qui, dans le temps retrouvé, résout toutes les tensions de l’existence par la plus sérieuse des conceptions de l’art.

Nous lirons et commenterons ces textes, nous tenterons d’en dévoiler pas à pas la lumineuse profondeur autant qu’il sera possible. Il n’y a pas d’autre bibliographie que le texte proustien.

Ouvert à tous.

L’esthétique de Marcel Proust
Avec :

Alain CUGNO

Docteur d’État ès lettres et sciences humaines, agrégé de philosophie, ancien élève de l’ENS (Saint-Cloud), ancien professeur de khâgne au lycée Lakanal, enseignant associé à la Faculté de philosophie.

Voir son profil