L’essence de la personne détenue et le sens de la peine

#
Chargement Événements

L’essence de la personne détenue et le sens de la peine

La peine de prison a ceci de particulier que personne n’est d’accord sur le sens qu’il convient de lui donner — et de toute façon l’écart avec la réalité concrète est gigantesque. On a tout essayé. On tentera un nouvel angle : déterminer le sens de la peine à partir de l’essence de la personne prisonnière par décision de justice — aux yeux du droit, de l’imaginaire collectif et de la philosophie.

Ouvert à tous.

Avec :

Alain CUGNO

Docteur d’État ès lettres et sciences humaines, agrégé de philosophie, ancien élève de l’ENS (Saint-Cloud), ancien professeur de khâgne au lycée Lakanal, enseignant associé à la Faculté de philosophie.

Voir son profil