Les sapientiaux : sagesse humaine, sagesse biblique

Chargement Événements

« Mange du miel, mon fils, c’est bon ;
un rayon de miel sera doux pour ton palais.
Telle sera pour toi la sagesse, sache-le bien ! »
(Proverbes 24,13-14a)

La Bible hébraïque connaît trois livres sapientiaux : Job, Proverbes, Qohéleth ; la Septante y ajoute, en grec, la Sagesse de Salomon et le Siracide.
Hors de ces livres, la Bible présente aussi de nombreuses figures de sages, au premier rang desquelles le roi Salomon.
Ce cours cherchera avant tout à faire connaître le contenu et le message de ces livres.
On interrogera notamment leur anthropologie et leur théologie. Mais on se demandera aussi comment la foi d’Israël, souvent particulariste, a pu accueillir cette tradition universaliste, très largement partagée avec les cultures environnantes ; on sera attentif à l’histoire de leur réception par l’Église et au sens qui naît de leur insertion dans les canons bibliques (qu’il s’agisse du canon catholique, basé sur la Septante, ou du canon protestant, qui s’en tient à la Bible hébraïque).

Bibliographie :
M. Gilbert, Les cinq livres des Sages, Lire la Bible 129, Paris, 2003
G. von Rad, Israël et la sagesse, Genève, 1971
T. Römer, Les chemins de la sagesse : Proverbes, Job, Qohéleth, Poliez-le-Grand, 1999
J. Trublet (dir.), La sagesse biblique : de l’Ancien au Nouveau Testament. Actes du XVe congrès de l’ACFEB, Lectio Divina 160, Paris, 1995.

ouvert à tous

Avec :

Erwan CHAUTY

Jésuite, ingénieur, licence canonique en théologie, licence canonique en exégèse biblique, docteur en théologie (Université de Lorraine) ; candidat au doctorat en théologie biblique (thèse défendue, en attente de publication ; Centre Sèvres) et membre du comité de rédaction des Cahiers Évangile.

Voir son profil