Lecture des Confessions de saint Augustin

#
Chargement Événements

Vendredi de 10h à 12h
du 12 janvier au 13 avril, sauf les 23 février et 6 avril

Augustin (354-430) est évêque d’Hippone, en Afrique du Nord, quand il rédige Les Confessions, reprise de l’itinéraire qui de l’enfance l’a conduit jusqu’au baptême. Ce faisant, il invente un genre littéraire qui aura en occident une grande fécondité, mais seulement 11 siècles plus tard.
Les questions qu’il pose sont d’une telle radicalité qu’il déploie une théologie originale propre à alimenter tous les débats les plus polémiques pour tous les siècles qui suivront, en particulier sur la grâce. Il aura des successeurs que tout oppose, des plus fermés aux plus ouverts.
Du même mouvement ce sont aussi les enjeux philosophiques qui sont déplacés de façon définitive. Ses pages admirables sur le temps, en particulier au Livre XI, sont les plus connues et ont directement inspiré la phénoménologie du temps de Husserl. Mais il a aussi une compréhension de la création, de la beauté du monde, de l’anthropologie, de la conscience intime de soi inséparable de la relation intime à Dieu qui forme un ensemble lumineux et cohérent, d’une richesse inépuisable.

Nous lirons Les Confessions dans la traduction de J. Trabucco, éd. Garnier- Flammarion, mais il est probable que nous serons amenés à faire quelques excursions du côté de La catéchèse des débutants et du traité De la Trinité.

ouvert à tous

Télécharger le tract
Avec :

Alain CUGNO

Docteur d’État ès lettres et sciences humaines, agrégé de philosophie, ancien élève de l’ENS (Saint-Cloud), ancien professeur de khâgne au lycée Lakanal, enseignant associé à la Faculté de philosophie.

Voir son profil